Marine Le Pen propose un nouveau nom pour le FN, un nom pour... rassembler

Suite à la claque reçue par Marine Le Pen au second tour de la présidentielle, le Front National veut poursuivre sa métamorphose. Et on n'est pas à une contradiction près. Marine vient de proposer à ses militants un nouveau nom en Congrès: le "Rassemblement national". Un nom déjà utilisé par son père, déjà déposé, et qui fait référence à un vieux parti collabo.

Depuis l'élection d'Emmanuel Macron à la présidentielle, le FN est dans le dur. Sa présidente, réélue sans suspense ce dimanche matin, avait pris un sacré coup derrière la tête, symbolisé par son fameux débat raté lors du second tour. Florian Philippot et Marion Maréchal-Le Pen partis, Jean-Marie Le Pen déchu, le Front national et Marine Le Pen doivent se trouver un énième élan.

Rassemblés lors du XVIe Congrès du parti, les militants étaient donc tout ouïe devant leur ancienne et nouvelle cheffe. Marine Le Pen a en effet proposé un nouveau nom pour le Front national: le Rassemblement national. Le processus de dédiabolisation se poursuit. Mais avec quelle efficacité? Qui peut croire que le FN veut rassembler? Qui veut-il rassembler?

Dédiabolisation, ah bon?

En effet les contre-exemples ne manquent pas dans l'actualité récente. Que ce soit via l’invitation du pire conseiller présidentiel que les États-Unis aient connu: Steve Bannon, ancien bras droit de Donald Trump. Ou par ces insultes racistes proférées par le numéro 2 du Front national de la jeunesse (FNJ) à Lille encore ce week-end. "Espèce de nègre de merde", "sale Africain", "singe"... est-ce que ces expressions collent avec le nouveau nom du parti madame Le Pen? Le jeune frontiste a tout cas été suspendu ce dimanche.

Chasser le naturel, il revient au galop.

Toujours est-il que Marine Le Pen voyait dans le nom du Front national "un frein psychologique", même pour les Français "de bonne foi". La nouvelle dénomination doit, elle, "exprimer une volonté de rassemblement". Rendez-vous dans six semaines pour le baptême, car ce nouveau nom doit être soumis aux votes des militants.

Un renouveau, vraiment?

Ah oui: le "Rassemblement national populaire" était aussi un ancien parti collaborationniste fondé en 1941 en vue de "protéger la race"

Ah oui bis: le nom a déjà été déposé par un inconnu en 2013

Déjà lu?