Tu te demandes la vision qu'on a de la femme? Voici ce que Google te dit sur la gente féminine

Google, c'est un peu notre bible du savoir à tous. Dès qu'on se pose la moindre question, il n'y a qu'à taper et Google compilera ses savoirs pour pouvoir t'aider. À l'approche de la journée de la femme, les recherches Google les plus populaires faites au sujet des femmes ont été recensées et tu risques d'être bien surpris.

Google, c'est un peu le bon ami à qui on ose tout dire et tout demander. Et quand on regarde de plus près ce que les gens ont l'habitude de chercher, on peut se rendre un peu plus compte de la façon qu'on a de voir et de penser les choses.

Du coup, à l'approche de la journée de la femme, CupoNation, un opérateur mondial de promotions et de coupons de réduction sur le shopping en ligne, a voulu savoir comment les femmes sont perçues sur le web. En fait, l'opérateur a simplement examiné ce que Google proposait comme recherche en tapant "femmes dans..." pour les douze derniers mois et les réponses étaient loin d'être semblables en fonction du pays dans lequel tu te trouves.

"Femmes dans le bain"

Ainsi chez nous, le résultat est plutôt surprenant! Quand tu commences à écrire "femmes dans...", Google complète ta phrase avec "la bible" en Belgique. En France, la recherche la plus importante est le terme "femmes dans l'armée", alors que pour les belges, cette même recherche n'apparaît qu'en troisième position, au même niveau que "femmes dans le RAID", "dans la résistance", "dans la rue" ou encore "dans l'histoire". En seconde position, c'est la recherche "femmes dans le bain" qui apparait: à se demander vraiment ce que les Belges veulent réellement savoir à propos des femmes.

Plus coquin chez nos voisins

Chez nos voisins, les résultats des recherches ne sont pas du tout les mêmes. Alors qu'en Allemagne, on veut avant tout voir des "femmes en sous-vêtements" ou "en soutien-gorge" (en troisième position), les allemands recherchent également "femmes dans des postes de direction" en deuxième position. En Italie aussi, on est plutôt du genre coquin de prime abord, puisque la recherche la plus courante n'est autre que "femmes en bikini". En seconde position, les italiens se renseignent par contre sur les "femmes enceintes".

Aux Pays-bas, on veut plutôt en savoir plus sur les "femmes ménopausées" avant de s'intéresser aux femmes "en politique". Les britanniques quant à eux, veulent avant-tout savoir la place des femmes dans "le monde des affaires", "dans le sport" et enfin, "en prison".

Bref, la femme digitale apparaît différemment selon le pays où l'on se trouve. Si tantôt, certains puisent sur Internet des faits d'histoire, d'autres semblent la réduire à son rôle de bonne ménagère. N'empêche que si l'analyse ne dit pas précisément ce que ces recherches veulent dire, force est de constater que Google reste un puissant allié pour avoir une vue globale de la vision que l'on a de la femme.

Déjà lu?