"Les bêtes noires de leur belle-mère": Nathalie Baye, la mère de Laura, s'exprime enfin sur l'affaire Johnny Hallyday

Nathalie Baye est enfin sortie de son mutisme. Sans peser ses mots, la mère de Laura Smet a fait part de sa colère envers la dernière épouse de Johnny Hallyday, Laeticia. Au contraire de Sylvia Vartan, la mère de David Hallyday, elle ne remet pas explicitement en doute la signature du chanteur sur le testament, mais elle souligne un point concernant l'ordre de succession des héritiers.

La saga autour du testament de Johnny Hallyday continue. Depuis quelques semaines, une véritable guerre s'est déclarée entre d'un côté les enfants aînés du chanteur, Laura Smet et David Hallyday, complètement déshérités par le document, et de l'autre sa dernière épouse Laeticia. Si Sylvie Vartan, la mère de David Hallyday, s'était déjà exprimée sur le sujet il y a deux semaines, ce n'était pas le cas de Nathalie Bay, la mère de Laura Smet.

De nature réservée, l'actrice française est désormais sortie de son silence et a exprimé toute sa colère envers Laeticia, dans un communiqué envoyé lundi soir au Figaro. "Je connais Johnny, nous nous sommes aimés. Notre complicité et affection a été présente jusqu’à la fin. Johnny aimait ses enfants, les aînés David et Laura ainsi que Jade et Joy. Malheureusement, les aînés étaient les bêtes noires de leur belle-mère", écrit-elle en ne mâchant pas ses mots pour décrire la dernière épouse du rockeur.

"Johnny était un homme épuisé"

"Johnny en a beaucoup souffert, David et Laura aussi. Il y avait l'apparence, photos familiales à l'appui, mais la réalité était beaucoup moins gracieuse", ajoute-t-elle. Sans remettre en doute le fait que la star ait réellement écrit son testament, elle assure que "Johnny était un homme épuisé, très seul malgré le monde autour de lui", qui "dégageait depuis longtemps beaucoup de tristesse".

Sur la même longueur d'onde, Sylvie Vartan va plus loin en affirmant qu'elle "ne pense pas une seule seconde" que Johnny ait pu déshériter ses enfants "de son plein gré". Au contraire des propos de l'avocat de Laeticia, Me Ardavan Amir-Aslani, pour qui Johnny avait "pris toutes les décisions concernant sa succession avec toutes ses facultés mentales et son libre-arbitre".

"Toute la famille Boudou est citée, jusqu'au frère"

Plus modérée, Nathalie Baye estime encore que Laura et David sont "niés dans leur filiation artistique" en se voyant refuser "le droit d'écouter l'album posthume de leur père", chose qu'ils vivent "comme une vraie douleur et une grande injustice".

De plus, elle relève un point très interpellant concernant le testament: "Toute la famille Boudou [ndlr: la famille de Laeticia] est citée sur le testament, jusqu'au frère [de Laeticia] que Johnny ne supportait pas". Grégory Boudou, de son nom, serait carrément en deuxième position sur la liste des héritiers après Laeticia. Si sa sœur venait à mourir, il pourrait donc toucher l'héritage de Johnny... avant même ses deux dernières filles, Jade et Joy.

En attendant, la première audience aura lieu le 15 mars devant le tribunal de Nanterre. Nul doute que l'ambiance sera électrique...

Déjà lu?