La concentration de particules fines est trop élevée en ce moment: à quel point est-ce dangereux pour ta santé? 

Ce matin, on apprenait que le seuil d’information pour les particules fines était dépassé partout en Belgique et que donc l'air était trop pollué. Mais c'est quoi exactement une particule fine? Et quels sont les dangers des particules fines pour ta santé? 

Ce matin, la Cellule interrégionale de l'environnement (Celine) a alerté la Belgique en disant qu'il y avait une concentration élevée de particules fines dans les trois régions belges. En effet, la météo du moment ne permet pas une dispersion convenable des polluants dans l'air et c'est plutôt néfaste pour ta santé. Et le plus alarmant, c'est que la situation ne va pas s'améliorer tout de suite.

Mais tout d'abord, qu'est-ce une particule fine? Et une particule ultrafine? Les particules fines sont des particules en suspension dans l'atmosphère. Elles sont présentes donc dans l'air que tu respires tous les jours. Les particules fines et ultrafines présentent respectivement un diamètre de 10 et de 2,5 microns (1 micron ou 1 μ = 1 millième de millimètre). Elles proviennent principalement de la circulation automobile, du chauffage domestique ainsi que des activités industrielles.

Des particules toxiques

OK, mais quels sont les dangers de ces particules fines? Le danger c'est qu'elles sont toxiques, car elles pénètrent profondément tes poumons ainsi que ton arbre bronchique. Selon la Fondation contre le Cancer, la pollution atmosphérique par les particules fines augmenterait le risque de cancer à long terme. La proportion de cancers générés par la pollution de l’air extérieur est estimée de 2 à 4%.

Mais aussi, des études menées par la Commission européenne ont révélé des résultats inquiétants. Chaque année en Belgique, près de 13.000 décès seraient liés à l'exposition aux particules fines. Pire encore, la Commission européenne a révélé en 2013 que plus de 80 % des Européens étaient exposés à des niveaux de particules supérieurs à ceux préconisés par les lignes directrices sur la qualité de l'air émises par l'OMS en 2005. Et cette exposition prive en moyenne chaque individu de 8,6 mois de sa vie...

La situation devrait s'améliorer dans les jours à venir. Mais en attendant, que faire? Les personnes souffrant de problèmes respiratoires et cardiaques, les asthmatiques, les personnes âgées ainsi que les jeunes enfants sont invités à ne pas réaliser d’exercice physique trop long.

Voici quelques astuces afin de diminuer la pollution de l'air:

  • 1. Évite les déplacements en voiture et opte pour le vélo, la marche ou les transports en commun.
  • 2. Si ton employeur l'accepte, fais du télétravail.
  • 3. N'allume pas ton poêle à bois si tu en as un.
  • 4. Diminue la température de ton chauffage et met une couche en plus. 20 degrés maximum c'est top.
  • 5. Ne brûle pas de déchets verts dans ton jardin.À toi de jouer maintenant!