Les supporters qui ne peuvent pas rentrer dans le stade seront bientôt interdits jusqu'à 5 kilomètres aux alentours

Le bilan de la Cellule foot n'est pas très glorieux. Elle a dû infliger 9.000 mois d'interdiction de stade en 2017. Cela fait 746 années cumulées. Mais dorénavant, les interdits de stade pourraient bien également ne plus pouvoir se rendre aux alentours de celui-ci avec une nouvelle interdiction de "périmètre".

C'est la cellule foot du SPF Int ieur qui se charge de faire appliquer la fameuse loi football. Elle peut punir tous les supporters qui ne respectent pas la loi, notamment avec des interdictions de stade. Et cette année, les supporters ont cumulé 9.000 mois d'interdiction soit 746 années! Le chiffre est énorme mais c'était encore pire l'année dernière: en 2016, on comptait 11.379 mois cumulés.

Tous ces interdits de stade pourraient bientôt ne plus pouvoir se rendre aux alentours de celui-ci non plus grâce à une nouvelle "interdiction au périmètre". Cette mesure vise à éviter les bagarres qui se déroulent souvent dans le café du coin où les fanas de foot qui ne peuvent pas rentrer dans le stade regardent le match. L'interdiction pourrait s'étendre jusqu'à cinq kilomètres aux alentours. "Il y a déjà des bourgmestres qui prennent des arrêtés disant qu?une personne interdite de stade l?est aussi dans un périmètre entourant ce stade", explique à Sudpresse Cathy Van den Berghe, directrice de la Cellule football.

Des supporters plus calmes cette année?

En réalité, la baisse des interdictions de stade n'est pas uniquement due au fait que les supporters se sont calmés en tribune, mais également à la réforme du championnat au début de la saison 2016/2017 selon SudInfo. Huit clubs sont passés de l?ex-division 2 en division 1 amateur. Alors oui, la loi football s'applique également à ces matchs, mais l'attention est davantage portée à ceux des ligues professionnelles.

Mais à partir du er1 juin, cette fameuse loi football devrait s'appliquer pour toutes les rencontres. C'est en tout cas la volonté de Brecht Vermeulen, un député N-VA qui élabore sa nouvelle "loi football" depuis deux ans avec tous les acteurs du secteur. "Les sanctions de la loi football pourront s?appliquer pour toutes les rencontres, aussi bien celles des femmes que celles des jeunes de moins de 18 ans, etc. Seule la police sera toujours compétente pour constater les faits mais la loi football s?appliquera alors", avait expliqué le député à la DH.

Déjà lu?