Le mouvement #MeToo a inspiré Jennifer Lawrence, qui se lance dans la réalisation d'un documentaire

Il est loin le temps où Jennifer Lawrence jouait l'héroïne de Hunger Games sous le nom de Katniss Everdeen. Après avoir conquis la planète en tant qu'actrice, Jennifer Lawrence s'était lancée le pari, l'année dernière déjà, de devenir réalisatrice avec son premier film "Project Delirium". Aujourd'hui, elle continue sur cette voie puisqu'elle vient de s'attaquer à la réalisation d'un nouveau documentaire sur le mouvement #MeToo.

Avec l'affaire Weinstein, sont nés les mouvements #MeToo, Time's Up, et bien d'autres destinés à dénoncer le harcèlement sexuel. Jennifer Lawrence compte cette fois aller un cran plus loin. En effet, l'actrice a annoncé travailler sur un nouveau projet avec Catt Sadler, lors de la promo de son dernier film Red Sparrow.

Si elle n'a pas voulu trop en dévoiler, selon les informations de The Hollywood Reporter, elle serait en fait en train de préparer un documentaire concernant l'affaire Harvey Weinstein en s'inspirant des mouvements qui sont nés à la suite de ce scandale. Catt Sadler est d'ailleurs bien placée pour en parler puisqu'elle avait elle-même décidé de quitter la chaîne E! après avoir découvert qu'elle gagnait beaucoup moins que son homologue masculin, Jason Kennedy.

Écart salarial

La volonté de Jennifer Lawrence est de montrer entre autres le traitement infligé aux femmes à Hollywood, avec par exemple la différence salariale entre acteurs et actrices. Pour y parvenir, les deux femmes se sont associées avec la réalisatrice Stephanie Soechtig. Celle-ci a d'ailleurs réalisé le documentaire Under The Gun, qui abordait le thème des armes à feu aux États-Unis.

L'actrice de 27 ans nous a déjà montré à plusieurs reprises à quel point ce sujet la touchait. Si elle avait déclaré en octobre dernier, qu'elle ne faisait pas partie des victimes de Harvey Weinstein, elle a tenu à prendre part activement à ce mouvement. Aussi, ce dimanche, sur la chaîne américaine CBC, elle s'est exprimée à propos de Harvey Weinstein, avec qui elle a travaillé sur le film Happiness Therapy: "J'ai eu envie de le tuer. La façon dont il a détruit la vie de tant de femmes. Je veux le voir en prison". Elle n'a pas non plus hésite à rappeler que "ce qu’il a fait est criminel et déplorable".

La parole donnée aux femmes?

Bref, si aucune autre information n'a filtré su sujet de son futur documentaire, on sait déjà que Jennifer Lawrence en aura des choses à dire et qu'elle n'y mettra aucun filtre. Même si elle n'a jamais vu de comportement inapproprié de la part de Weinstein, on peut sûrement s'attendre à ce qu'elle donne la parole à ces femmes, victimes de harcèlement sexuel.

On a déjà hâte de voir ce que donnera ce documentaire!

Déjà lu?