Pour protéger les océans, Taïwan va interdire les pailles et les sacs en plastique

Les pailles, les sacs et les gobelets en plastique ne seront bientôt plus les bienvenus à Taïwan. L'île à l'est de la Chine veut introduire ce changement dans l'industrie des aliments et des boissons dès l'année prochaine. Et pour 2030, les interdire complètement afin de lutter pour la préservation des océans.

Tout comme la reine d'Angleterre, l'île de Taïwan a déclaré la guerre au plastique. Le pays va minimiser au maximum l'usage de gobelets, sacs et vaisselles en plastique d'ici 2030. L'objectif étant de réduire considérablement la présence de déchets dans les océans.

L'interdiction se fera en plusieurs phases. Dès l'année prochaine, les magasins d'aliments et de boissons, comme les chaînes de restauration rapide, devront cesser de fournir des pailles en plastique pour un usage sur place. À partir de 2020, les pailles, gobelets et autres vaisselles fournies par le restaurant seront "déconseillées", écrit Taïwan Today. En 2025, les clients qui souhaiteront vraiment des pailles en plastique devront payer pour les obtenir et en 2030, l'interdiction sera générale.

Taïwan avait déjà commencé à interdire les sacs plastiques en 2002 dans les supermarchés, les grands magasins, les centres commerciaux, les dépanneurs et les chaînes de restauration rapide. L'interdiction s'appliquera dorénavant aussi aux boulangeries, laveries, pharmacies, magasins de boissons, magasins de livres, papeterie et d'électronique, écrit Taïwan News.

Pollution marine

Cette initiative fait partie d'un vaste plan lancé par l'EPA, le département en charge de l'environnement à Taïwan. Il s'agira notamment de renforcer les liens avec les partenaires régionaux, d'engager jusqu'à 5.000 navires pour repêcher les déchets en mer et de sensibiliser le public aux problèmes environnementaux au travers de campagnes d'éducation et d'activités de sensibilisation.

Taïwan entend ainsi lutter contre la pollution plastique qui détruit progressivement l'écosystème marin de la planète. Actuellement, la quantité de plastique présente dans les océans est estimée à environ 150 millions de tonnes - soit environ le cinquième de la quantité de poisson. La décision de Taïwan rejoint le combat de ces communautés en ligne appelant à vivre sans plastique (Plastic Coalition Pollution, Precious Plastic Community...) et celle de l'Écosse.

Déjà lu?