"#donewithdieting": Camila Mendes (aka Veronica dans Riverdale) dit non aux régimes et t'explique pourquoi

Camila Mendes, aka Veronica Lodge dans Riverdale, ouvre son coeur sur son compte Instagram. L'actrice de 23 ans explique, dans un post tout récent, en avoir "fini avec les régimes" pour une raison vraiment intéressante.

Si tu es un(e) grand(e) fan de la série Riverdale, tu as sans doute remarqué que les actrices ne sont pas seulement faites de peau et d'os, comme c'est hélas le cas aujourd'hui dans beaucoup de séries. Et cela fait franchement du bien de voir enfin des personnages médiatiques avec des formes. Pourtant, dans la vie de tous les jours, Camila Mendes est loin d'être à l'aise avec son corps.

Dans un long message posté sur Instagram ce mardi, l'actrice américaine qui interprète la belle Veronica Lodge explique être très préoccupée par son poids et avoir essayé plusieurs régimes pour perdre quelques kilos. Mais récemment, elle a pris rendez-vous chez une spécialiste de la naturopathie (une médecine alternative qui mise sur les mécanismes naturels d’auto-guérison du corps), "pour la première fois" de sa vie. Et elle a lui enfin ouvert les yeux sur le coeur du problème.

"Une question cruciale" à la base du déclic

"Je lui ai parlé de mon anxiété autour de la nourriture et de mon obsession pour les régimes amaigrissants. Elle m'a posé une question cruciale d'une manière qui m'a frappée: à quoi d'autre pourriez-vous penser si vous ne passiez pas tout votre temps à réfléchir à votre alimentation?", raconte Camila dans son post.

C'est là que le déclic s'est fait. "Je me suis soudainement souvenue de toutes les activités que j'aimais faire pour occuper mon temps. À un certain moment de ma vie, j'ai autorisé cette obsession d'être mince à me consumer et j'ai refusé de laisser place à d'autres préoccupations dans mon esprit. D'une façon ou d'une autre, j'ai mis de côté tous les passe-temps qui m'apportaient de la joie, et tout ce qui restait alors en moi était mon angoisse pour la nourriture", ouvre-t-elle son coeur. "Ma passion pour les études, le cinéma, la musique, etc. - tous des intérêts qui occupaient mon esprit avant - ont été grignotés par mon désir d'être mince, et cela me rendait misérable", poursuit-elle.

À quel moment être mince est devenu plus important qu'être en bonne santé?"

Elle a donc arrêté de "croire en l'idée qu'il existe une version plus mince et plus heureuse" d'elle derrière "tous les efforts inlassables" qu'exigent les régimes. "À quel moment être mince est devenu plus important qu'être en bonne santé?", s'interroge-t-elle.

Elle en profite ensuite pour avertir ses fans de l'image "toxique" que nous renvoient les médias. "Ta morphologie dépend de ta génétique. Avaler des aliments riches en nutriments et faire de l'exercice régulièrement te rendra plus sain, mais cela ne te rendra pas forcément plus mince. Or, le système actuel ne fait pas cette distinction", déplore-t-elle. "J'en ai marre du récit toxique dont les médias nous nourrissent constamment: être mince, c'est le corps idéal. Non, c'est un corps sain qui est le corps idéal, et celui-ci se marque différemment sur chaque personne", conclut-elle.

Lili Reinhart aussi

Sur ces paroles pleines de sagesse, Camila a décidé de lancer son propre hashtag #donewithdieting (en français: "fini les régimes") pour inviter d'autres instagrammeurs à partager leur expérience personnelle.

Quelques mois avant elle, c'était Lili Reinhart (aka Betty Cooper) qui passait son coup de gueule, excédée par les body shamers qui pullulent les réseaux sociaux. C'était suite à sa danse très sensuelle en sous-vêtements dans le bar des Serpents (dans l'épisode 8 de la saison 2). Scène qui avait provoqué de nombreuses moqueries et insultes des internautes, certains la traitant même de "grosse". Triste d'en arriver là...

Tu peux lire le post de Camila Mendes en entier ici:

Déjà lu?