Beurk: un avion est obligé d'atterrir à cause des flatulences d'un passager

Il y a des vols qu'on souhaiterait ne jamais avoir à prendre. Avec regret, c'est ce qu'ont dû se dire les passagers présents à bord du vol HV6902 de Transavia Airlines. L'avion a dû atterrir en urgence à cause d'un événement insolite...les vents intempestifs d'un passager!

Un vol de Dubaï à Amsterdam a dû faire un atterrissage d'urgence à Vienne suite aux flatulences d'un voyageur. Ses camarades de siège dégoûtés se seraient plaints à l'équipage de la compagnie aérienne, qui apparemment n'a rien fait pour rétablir le calme souhaité. À l'inverse, le capitaine a émis un avertissement aux deux plaignants, les accusant de comportement bruyant et agressif. La situation a alors dégénéré et une bagarre a éclaté dans l'avion!

La police a dû intervenir!

Arrivé à Vienne, la police est directement intervenue mais au lieu de sortir l'homme qui pétait, elle a éjecté les deux hommes en colère. Deux femmes originaires du Maroc et étant assises dans la même rangée ont également été chassées de l'avion. Elles sont maintenant en train de traduire en justice la compagnie aérienne néerlandaise. "Nous n'avions rien à voir avec ces perturbations! Pensent-ils que tous les Marocains causent des problèmes?" a déclaré l'une des femmes. "Nous n'avions aucune idée de qui étaient ces garçons, nous avions juste la malchance d'être dans la même rangée qu'eux. Nous n'avons rien fait!" a-t-elle ajouté. "Tout ce que je dirais, c'est que l'équipe a provoqué ces événements et a agité les choses". Aucun des passagers expulsés de l'avion n'a été arrêté parce qu'ils n'avaient enfreint aucune loi autrichienne. Cependant, ils ont été interdits de voler avec la compagnie Transavia Airlines à l'avenir. Aucune excuse n'a été présentée par la compagnie aérienne: "Notre équipage doit assurer un vol en toute sécurité. Si les passagers présentent un risque, ils sont expulsés immédiatement. Nos employés sont formés pour réagir au plus vite et savent très bien où sont les limites." Transavia soutient donc totalement les réactions de son équipage de cabine et des pilotes. La compagnie aérienne aurait déposé un rapport de police sur l'incident aux Pays-Bas et a déclaré qu'elle était "ouverte à une conversation avec ces femmes".

Voici une photo de la police intervenant dans l'avion!

"Le pilote de Trasavia Airlines voyageant de Dubai à Amsterdam a été forcé d'atterrir d'urgence

À cause d'un passager qui n'arrêtait pas de péter" écrit @Max1023FM sur twitter.

Déjà lu?