Voici les 11 restaurants de "l'empire Beyaz" qui pourraient disparaître à Bruxelles

Plus dans la course, qualité du service en baisse, mauvaise gestion... de nombreuses raisons font que ces onze enseignes bien connues de l'horeca à Bruxelles risquent de fermer leurs portes. Mais surtout, un jugement de faillite doit être prononcé aujourd'hui, révèle L'Écho. 160 travailleurs ne seraient plus payés depuis fin décembre et la dette de ces établissements appartenant de près ou de loin aux frères Beyaz s’élèverait à 3,5 millions d'euros. Petit tour d'horizon de ces institutions du monde gastronomique bruxellois.

Les Brasseries Georges, à Uccle

Spécialisé en fruits de mer, cet établissement situé à l'orée du Bois de la Cambre a gardé un charme un peu désuet avec son service de voiturier et ses lampadaires en fer forgé. Cette brasserie a longtemps été une vraie référence en matière de service et de qualité des plats. Mais aujourd'hui, les commentaires sur Trip Advisor sont plutôt négatifs.

La Maison du Cygne, sur la Grand Place

© Google Maps

Posée en bordure de la Grand Place, là où transitent quotidiennement des centaines de touristes, la Maison du Cygne est sans doute située sur l'un des points les plus stratégiques de Bruxelles. Pourtant, cet établissement autrefois étoilé au décor somptueux et connu pour sa jolie carte est actuellement fermé. "La ‘Maison du Cygne’, comme d’autres restaurants à Bruxelles, a été frappée de plein fouet par la mise en place du piétonnier et des attentats à Paris et à Bruxelles", expliquait l’avocat du restaurant Nicholas Ouchinsky au journal L'Écho en décembre 2017.

La Brasserie de l’Ommegang, sur la Grand-Place

La Brasserie de l'Ommegang est situé à deux pas de la Maison du Cygne. Les visiteurs peuvent y déguster une cuisine belge et européenne sur une agréable terrasse donnant sur la Grand Place. S'il fait moche, ils peuvent se rendre à l'intérieur, dans un décor datant d'une autre époque. Le guide Michelin décrit cette institution comme "le meilleur restaurant de la Grand-Place" où l'on peut prendre "une belle rasade de tradition". Sur Trip Advisor comme sur Resto.be ou encore Yelp, les notes sont plutôt positives.

Le Manhattan Café, à Woluwé-Saint-Lambert

Ce pub qui fait le bonheur des étudiants et des employés de l'hôpital Saint-Luc situé juste à côté n'a pas vraiment évolué avec les années. Le Manat' est l'endroit parfait pour boire un verre après une longue journée dans une ambiance chaleureuse à des prix abordables. On peut y croiser pas mal d'étudiants de l'Alma.

Le Paon Royal, à côté de la place Sainte-Catherine

Avec sa petite terrasse bien pépère posée sur les pavés de la rue du Vieux Marché aux Grains, le Paon Royal part déjà avec un argument de poids dans le domaine de l'horeca. Quelques platanes seulement le sépare de la place Sainte-Catherine, cette place prisée autant par les touristes que par les influenceurs, les branchés et les vrais gastronomes bruxellois. Jusqu'il y a peu, les connaisseurs y venaient savourer une cuisine traditionnelle belge de bonne facture et servie généreusement.

Le Café de l’Opéra, sur la place de la Monnaie

Depuis la terrasse de cette brasserie de renom, le client peut observer la faune hétéroclite qui se promène sur la place de la Monnaie. On y sert de midi à minuit et, comme son nom l'indique, c'est l'endroit idéal pour manger avant d'aller soit à l'opéra au théâtre de La Monnaie, soit pratiquer cette activité en désuétude que nos parents nommaient cinéma à De Brouckère, soit encore faire des courses à la rue Neuve.

Le North Express, dans la Gare du Nord

Cover image
À l'intérieur même de la Gare du Nord, se trouve un grand parallélépipède en verre dans lequel on peut déjeuner ou prendre une bière en attendant son train. C'est le North Express. Sa localisation n'étant pas des plus glamours, il a au moins le mérite d'être là où on en a besoin.

La Pergola, à Laeken

Amateurs de kriek, du filet américain, des tomates-crevettes, des moules... bref, d'une cuisine bien bien belge, La Pergola est faite pour vous. Campée dans les alentours des Serres royales de Laeken, de Brussels Expo, et de l’Atomium, cette brasserie au décor Belle Époque est ouvert parfois jusque minuit. Spacieux et élégant, il peut accueillir des groupes importants et peut même servir de salle de fête.

La Brasserie de Bruxelles

Pour décrire la Brasserie de Bruxelles, le Gault&Millau parle d'une "ambiance chaleureuse et élégante" où l'on profite "d’une cuisine de brasserie aux accents noir jaune rouge". À mi-chemin de la Gare Centrale et du Manneken Pis, face au musée Jacques Brel, cet établissement fait partie des incontournables du centre-ville.

La Chaloupe d’Or, sur la Grand Place

Voilà encore un établissement des frères Beyaz situé sur la Grand Place. À nouveau, le décor est somptueux mais un tantinet passéiste. Construit en 1692, la Chaloupe d'Or est un monument de la gastronomie belge, autant par sa taille ("3 étages dédiés aux plaisirs gourmands typiquement belges") que par sa carte ("le sucré d’une pâtisserie ou d’une gaufre belge, le salé des fameuses moules frites belges ou de plats de brasserie"), peut-on lire sur le site.

L'hôtel Frederiksborg, à Ganshoren

Juste en face de la basilique de Koekelberg, se trouve le Frederiksborg, un mix d'hôtel, de taverne et de restaurant. Les critiques concernant le service sont mitigées. Sur TripAdvisor, certains parlent de "plats qui baignent dans le gras" et "d'endroit à vraiment éviter" tandis que d'autres parlent d'un "très bon service", d'une "très belle carte" et d'un "excellent rapport qualité prix".

Déjà lu?