Infrabel a compris l'inutilité de l'appli SNCB et lance MobiPulse pour mieux surveiller la ponctualité des trains 

Tu l'as sans doute remarqué: l'application de la SNCB est totalement inutile pour checker les éventuels retards. Résultats: tu peux te pointer à la gare alors que ton train est supprimé. Infrabel veut éviter ce genre de situation et lance MobiPulse, un outil te permettant de mieux surveiller la ponctualité des trains et ainsi mieux organiser ton voyage. 

Après plusieurs années, on dirait bien qu'Infrabel a enfin compris l'inutilité de l'application SNCB pour se tenir au courant des perturbations sur le réseau ferroviaire. Alors, le gestionnaire du réseau a pris les choses en main et a lancé son outil MobiPulse. En gros, cet outil fait tout ce que l'appli SNCB devrait faire: te tenir au courant des moindres retards et autres perturbations.

En gros, MobiPulse dispose d'une carte du réseau actualisée deux fois par jour, à 11h et 21h. Celle-ci te donne un aperçu de la ponctualité des trains aux heures de pointe du matin et du soir. La carte te permet de checker les temps de parcours depuis neuf grandes gares belges: Mons, Charleroi, Namur, Gand, Liège, Anvers, Courtrai et Hasselt. Point noir: l'outil ne prend pas en compte les trains supprimés. "Pourtant, les trains supprimés peuvent être une source de retard, comme cinq minutes peuvent faire manquer une correspondance" regrette Jean-Marc Jeanfils, médiateur pour les voyageurs ferroviaires à l’Ombudsrail.

Train ou voiture?

Ce lundi, le ministre wallon de la Mobilité François Bellot assurait que le train était en tout point plus rapide que la voiture. Est-ce vraiment le cas? MobiPulse te propose de comparer. Pour chaque trajet, le site donne le temps de parcours en train et en voiture. Ainsi, tu sauras si cela vaut le coup de sortir la voiture du garage pour aller au turbin. Par exemple, ce lundi soir il valait mieux prendre la voiture pour faire Bruxelles-Charleroi: les automobilistes auraient économisé 10 minutes.

"Ces données sont suffisantes pour le voyageur lambda mais pourraient peut-être élargies aux lignes à l’intérieur de la Wallonie, comme la dorsale wallonne par exemple" espère Gianni Tabbone de l'association Navetteurs.be avant de concéder: "C’est un bon pas de fait vers ce que l’on demande depuis des années : avoir les chiffres de la ponctualité pour les heures de pointe. Mais on souhaite encore plus de détails car ils ne reflètent pas toujours la réalité des usagers quotidiens".

De plus, le site fournit le coût de l'empreinte écologique de chaque trajet et les raisons des éventuels retards. Par exemple, hier on comptait 10 incidents matériels sur le réseau, ce qui a provoqué pas mal de retards. Voila, ce sera ton nouveau réflexe: avant de partir de chez toi, checke MobiPulse!

Déjà lu?