Ça roule! La situation est de retour à la normale ce mardi sur le réseau STIB

Après la grève de ce lundi, qui a mis à l'arrêt une bonne partie du réseau de la STIB, la situation est de retour à la normale ce mardi. Un accord a été trouvé entre les syndicats grévistes et la direction du réseau de transport public. Les trams, métros et bus rouleront donc normalement toute la journée.

C'était le calvaire ce lundi dans les transports en commun suite à la grève de la STIB. Seule une ligne de métro circulait, mais beaucoup plus lentement, et de nombreuses lignes de bus et tram étaient ou à l'arrêt ou perturbés. Rassure-toi, la situation est rétablie ce mardi.

Par cette grève, les syndicats de la CGSP (socialiste) et de la CGLSB (libéral) dénonçaient de nombreux manquements opérationnels, entre autres en termes de matériel et de projets au sein de "Field Support" (le département de la STIB chargé notamment de la sécurité sur le réseau), ce qui engendrait un "climat social néfaste".

Un accord trouvé entre les syndicats et la direction

Mais ce lundi en fin de journée, les organisations syndicales et la direction de la STIB ont trouvé ensemble un accord, au terme d'une longue réunion de conciliation constructive qui se déroulait dans les bureaux du SPF Emploi et Travail. Les parties sont parvenues à se mettre d'accord sur "les principes d'organisation du travail ainsi que la concertation à venir au sein de Field Support", indique la STIB dans un communiqué de presse. De même, "un calendrier de négociations" à propos d'autres points en cours de discussion a pu être établi.

Du côté des syndicats, l'accord convenu est aussi satisfaisant. "Nous sommes contents. Nous n’avons pas obtenu 100 % de ce que nous demandions, mais des avancées ont été enregistrées et la direction a pris des engagements fermes", entre autres en termes d’emplois, se réjouit au Soir Stephan de Muelenaere, secrétaire permanent de la CGSLB.

Tu peux donc souffler et partir à l'heure habituelle, les bus, trams et métros rouleront normalement toute la journée.

Déjà lu?