Le cauchemar en Floride: au moins 17 personnes sont mortes dans une fusillade dans un lycée

Le bilan de la fusillade au lycée Marjory Stoneman Douglas de Parkland est d'au moins 17 morts et de plusieurs dizaines de blessés. C'est l'une des pires tueries en milieu scolaire de l'histoire récente des États-Unis.

Une fusillade a eu lieu ce mercredi 14 février, dans la soirée (après-midi là-bas) dans une école de Floride, plus précisément au lycée Marjory Stoneman Douglas à Parkland entre Boca Raton et Fort Lauderdale.

La fusillade a eu lieu un peu avant la fin des cours et juste avant que les élèves quittent l'école mercredi après-midi. La police s'était déployée à travers l'école à la recherche du tireur alors que les étudiants et les enseignants restaient barricadés dans les salles de classe.

Le dernier bilan en date est un cauchemar; au moins 17 personnes sont mortes, et plusieurs dizaines ont été admises à l'hôpital pour des blessures. Deux des victimes sont décédées après avoir été transportées à l'hôpital. Des étudiants et des adultes figurent parmi la liste des victimes, qui pourraient encore s'allonger dans les heures à venir.

"Une fausse alerte incendie"

"Ce qui s'est passé, c'est que l'alarme à incendie a sonné et nous avons tous pensé que c'était un exercice parce qu'on avait déjà eu une fausse alerte incendie alors on ne l'a pas pris au sérieux, et tout à coup on a entendu des coups de feu de l'autre côté de l'école", a déclaré un élève sur la chaîne locale Wsvn. Racontant comment il s'était échappé, il a expliqué: "nous avons pris un chemin à l'arrière, en file indienne dans la nature".

Selon le sénateur Bill Nelson, c'est le tueur lui-même qui aurait déclenché l'alarme incendie pour faire sortir les élèves de leurs classes.

Le tireur identifié

Dans un premier tweet, le bureau du shérif du comté de Broward appelait les gens à "éviter la zone". "Le tireur est maintenant en prison ", tweetait le bureau du shérif après environ une heure de recherche.

La chaîne CBS Miami a diffusé l'image d'un homme menotté de dos, cheveux courts et vêtu d'un T-shirt rouge. Il était connu de la police.

Selon Associated Press, le tireur serait un jeune homme de vingt ans, Nicolas Cruz, un ancien étudiant. Il possédait plusieurs armes et aurait été arrêté à environ deux kilomètres de l'école.

Les images des télévisions locales montraient plusieurs dizaines de personnes sortant de l'école souvent les mains en l'air ou croisées derrière la tête.

Des ambulances, des camions de pompiers ainsi qu'une longue cohorte de voitures de police et plusieurs véhicules blindés d'un groupe d'intervention étaient stationnés près du lycée. L'établissement accueille 3.000 lycéens et il s'agit de la plus grande école en Floride mais aussi dans tous les États-Unis. C'est le plus grand tir d'école jamais organisé dans le comté de Broward.

Donald Trump a réagi

Le président Donald Trump a vite réagi sur Twitter. "Aucun enfant, enseignant ou quiconque, ne devrait se sentir en danger dans une école américaine", a tweeté le président.

Selon "Everytown for Gun Society", il y a eu 290 fusillades dans des lycées aux États-Unis depuis 2013. Mais il s'agit ici de l'une des plus meurtrières.

Un étudiant présent lors de la fusillade a immédiatement tweeté ce qu'il se passait:

Déjà lu?