Bouffer du fromage, ou comment te défoncer sans le savoir!

Les soirées cheese & wine, c'est ton dada, et dès que tu peux, tu rajoutes du fromage dans tes plats? Tu es peut-être accro au fromage! Une étude vient en effet de révéler que cet aliment peut être aussi addictif que des drogues dures. Mais rassure-toi, il est forcément moins nocif!

Si tu ne peux pas t'empêcher de manger du fromage, il y a en fait une excellente raison scientifique à cela! En effet, le fromage contiendrait une substance hautement addictive, similaire à celle que l'on trouve dans certaines drogues dures, d'après les résultats d'une étude de l’Université du Michigan. L'étude en question, qui a été publiée par la U.S. National Library of Medicine, a en fait analysé les raisons pour lesquelles certains aliments sont plus addictifs que d'autres.

La pizza, la plus addictive

Les recherches se sont portées sur un échantillon de 504 personnes, dont 120 étudiants. Les étudiants étaient invités à classer les aliments en fonction de leur degré d'addiction. Sans grande surprise, c'est la pizza qui se trouve en tête de ce classement, suivie de près par le chocolat et les chips. Si le fromage est aussi addictif, c'est parce qu'il contient une protéine que l'on trouve dans les produits laitiers et qui s'appelle: la caséine. Et vu que le fromage est un concentré de lait, il contient une quantité importante de caséine, plus importante que celle contenu dans un yaourt par exemple.

Le fromage, nouvelle came

Concrètement, voilà ce qu'il se passe quand tu t'enfiles un morceau de fromage: ton système digestif va découper ce morceau de fromage et libérer des opiacés, appelés casamorphine. Sorte de morphine, la casamorphine possède des propriétés analgésiques et apaisantes, et agit donc de la même manière que certaines drogues sur notre cerveau. Mais si tu n'es pas complètement perché quand tu en manges, c'est tout simplement parce que ton cerveau est adapté pour le fromage!

En gros, notre cerveau a évolué au cours des siècles pour maintenant apprécier le gras et le sel. Dans le fromage, on a une concentration énorme de gras et de sel, auquel on est désormais habitué! Rassure-toi donc, tu ne risques pas d'être en manque mais par contre, ce n'est pas le top pour ton système cardio-vasculaire. Comme toutes les bonnes choses donc, à consommer avec modération. Au moins maintenant, si tu ne peux pas t'empêcher de terminer tous tes repas avec un morceau de brie coulant ou avec une tranche de comté, tu as désormais une excuse en béton tu n'y peux rien, t'es accro!

Déjà lu?