La police de l'aéroport de Zaventem ne veut pas reprendre le travail en raison de "l'insécurité permanente"

L'aéroport de Zaventem restera fermé jusqu'à au moins mardi. Reste à espérer que d'ici-là la situation sera réglée avec le personnel de police assurant la sécurité sur place: celui-ci refuse pour l'instant de reprendre le travail en raison de "l'insécurité permanente",déjà dénoncée aux autorités. "On a l'impression que les responsables ne réalisent pas la gravité de la situation"

"On a l'impression que les responsables ne réalisent pas la gravité de la situation", regrettent les syndicats dans Het Nieuwsblad ce samedi. Pour le personnel de sécurité de l'aéroport de Zaventem, les mesures prises après les attentats ne sont pas satisfaisantes. Surtout, ils avaient déjà pointé du doigt les conditions "d'insécurité permanente" avant le drame de cette semaine.

Des scanners et des détecteurs de métaux réclamés

"Nous nous plaignons depuis de nombreuses années de l'insécurité", expliquent les syndicats, qui dénoncent pas exemple une "grave pénurie de personnel". Les autorités ont prévu d'augmenter les contrôles et de mettre plus de personnes à la sécurité, avec des chiens, quand l'aéroport va rouvrir. Mais cela pourrait créer plus de tensions et de stress qu'autre chose pour les syndicats: "Il devrait y avoir un scanner pour les bagages et des détecteurs de métaux" dès l'entrée de l'aéroport selon eux.

Le personnel de sécurité espère aussi que les autorités prendront en compte la détresse mentale des personnes sur place le jour des attentats: "Des collègues sont mentalement des épaves. Ils ont travaillé toute la journée au milieu des corps déchiquetés".

Zaventem fermé jusqu'à mardi au moins

L'aéroport de Zaventem restera fermé jusqu'à lundi inclus au moins. On ne sait pas encore s'il pourra rouvrir mardi. Le travail des enquêteurs sur place est terminé mais les travaux se poursuivent après les deux explosions.

Source: Het Nieuswblad

Lisez aussi