Trump est vraiment jaloux: "Je veux un grand défilé militaire comme en France"

Lors de sa venue à Paris, Donald Trump a été très impressionné par le traditionnel défilé militaire du 14 juillet sur les Champs Elysées. À tel point qu'il veut la même parade à Washington, pour montrer toute l'ampleur de la force militaire américaine.

Souviens-toi cet été, Donald Trump et sa femme Melania se sont rendus en France à l'occasion des commémorations du centenaire de l'entrée des États-Unis dans la Première Guerre mondiale. Les 13 et 14 juillet, le couple est passé par l'ambassade américaine, les Invalides, l'Élysée et la Tour Eiffel, avec pour guides le président français Emmanuel Macron et sa femme Brigitte. Leur visite s'est bouclée par le traditionnel défilé militaire sur les Champs-Elysées.

Défilé dont Donald Trump semble ne toujours pas s'être remis. D'après le Washington Post, le président américain a même ordonné au Pentagone et à la Maison-Blanche de mettre en place une grande parade militaire, lors d'une réunion secrète le 18 janvier dernier avec des hauts responsables de l'armée.

Pas courant et cher

"Les ordres de marche étaient: je veux un grand défilé militaire comme celui de la France", confirme ainsi au journal américain un militaire sous couvert de l'anonymat. "Cela se fera au plus haut niveau de l'armée", précise-t-il. Pourtant, de telles démonstrations de la force militaire ne sont pas une tradition aux États-Unis, et leur coût risque d'être trop important. Pour faire défiler chars, avions et tout le matériel de pointe dont disposent les Américains, l'ardoise pourrait se chiffrer "en millions", indique encore la source du Washington Post. Il ajoute que les hauts responsables militaires ne savent d'ailleurs pas comment ils vont pouvoir financer un tel événement.

Mais pour l'instant, le défilé n'est qu'au stade du "brainstorming" et aucun plan pratique n'a encore été décidé. D'ailleurs, la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Huckabee Sanders, l'a confirmé un peu après la publication de l'article. "Le président Trump soutient les militaires américains qui risquent leur vie tous les jours pour assurer la sécurité de notre pays (...) Il a demandé au ministère de la Défense de réfléchir à mettre en place une fête lors de laquelle tous les Américains pourront montrer leur soutien aussi", a-t-elle souligné dans un communiqué relayé par le Washington Post.

"Top de chez top"

Trump avait déjà laissé entendre en septembre qu'il voulait lui aussi un défilé miliaire le 4 juillet (jour de l'indépendance américaine et de la fête nationale) sur la Pennsylvania Avenue, cette grande avenue qui relie la Maison-Blanche au Capitole à Washington. L'importance de l'événement en France l'a particulièrement marqué. "La parade sur la prise de la Bastille était top de chez top. Elle était bien plus grosse que les parades habituelles. Il devait y avoir 200 avions qui tournaient au-dessus de nos têtes. Il y avait tellement de sections différentes, peut-être 100.000 uniformes, divisions et groupes différents", se réjouissait-il à son retour au pays en juillet.

Vu le contexte actuel, la date cette réunion est plutôt mal choisie. Les États-Unis sortent à peine d'un shutdown et ne sont pas à l'abris d'un nouveau blocage dans les prochains jours. Mais il semblerait que Donald Trump ait d'autres chats à fouetter.

Déjà lu?