La nouvelle stratégie nucléaire des États-Unis est loin d'être rassurante

La Nuclear Posture Review a détaillé cette semaine la nouvelle stratégie nucléaire des États-Unis mais cette dernière présente un certain nombre de problèmes au regard du reste de la planète.

Dans la nouvelle stratégie américaine, le rôle des armes nucléaires reste d'être un moyen de dissuasion mais il y a aussi des changements. Un déploiement d'armes nucléaires peut maintenant être mis en place si les Etats-Unis sont victimes d'attaques non nucléaires. Par exemple, lors d'une grosse attaque informatique.

Une autre différence est que les Etats-Unis veulent utiliser le nucléaire avec des bombes dites à faible rendement. Ce sont des bombes plus petites que celles qui ont été lancées à Nagasaki et à Hiroshima. Mais les experts en matière de non-prolifération sont consternés par cette décision qui, selon eux, marque une rupture dangereuse avec l'orthodoxie nucléaire américaine de l'après-guerre froide.

La Chine a déjà critiqué la nouvelle stratégie nucléaire des États-Unis. Dans le rapport américain, la Chine est décrite comme un ennemi nucléaire potentiel. Le document précise toutefois que Washington ne veut pas être mal compris par Pékin. Les États-Unis ne souhaitent pas que la Chine puisse interpréter que l'utilisation d'armes nucléaires, à quelque degré que ce soit, serait acceptable.

Chine et Russie

Le ministère chinois de la Défense a répondu que l'arsenal nucléaire chinois avait "le niveau minimum" pour garantir la sécurité du pays. La Chine a ajouté qu'elle espérait que les Etats-Unis feraient leurs adieux à une "mentalité de guerre froide" et assumeraient la responsabilité de réduire leur propre arsenal nucléaire.

La Russie est bien évidemment citée dans le rapport américain. Dans la Nuclear Posture Review, il est dit que le Kremlin doit savoir qu'il paiera un "lourd tribut inacceptable" si le pays venait à menacer l'Europe avec ses armes nucléaires. Moscou a répondu en parlant d'un document "anti-russe". Le document américain aurait déclaré, à tort, que la Russie souhaiterait baisser son seuil d'utilisation des armes nucléaires.

Déjà lu?