Un avion russe a été abattu par des rebelles syriens, son pilote a été capturé avant d'être tué

Un avion de chasse russe Sukhoi-25 a été abattu dans une zone tenue par une faction anti-gouvernementale dans la province d'Idlib, au nord-ouest de la Syrie. Il aurait été capturé puis tué lors d'un combat au sol.

Le ministère russe de la Défense a déclaré que le pilote avait été éjecté dans une zone qui serait contrôlée par l'alliance djihadiste Hayat Tahrir al-Sham. Le pilote avait survécu à l'accident mais il a été tué dans un combat au sol, a déclaré Moscou.

L'information est confirmée par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). "Des factions rebelles ont abattu un Sukhoï 25. Le pilote russe a sauté en parachute, avant d'être capturé", déclarait Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH, peu de temps avant d'annoncer sa mort. Le groupe Hayat Tahrir al-Sham - anciennement lié à al-Qaïda - a déclaré avoir abattu l'avion, écrit la BBC.

Réaction de la Russie

En décembre, le gouvernement syrien, soutenu par la puissance aérienne russe, a lancé une offensive majeure contre les groupes rebelles à Idlib. "Il y a eu des dizaines de frappes aériennes russes dans le secteur ces dernières 24 heures. Cet avion menait aussi des raids là-bas", explique M. Abdel Rahmane au journal Le Temps.

C'est la première fois que les forces rebelles abattent un avion de l'armée russe depuis que Moscou a décidé d'apporter son soutien aux forces de Bachar Al-Assad en septembre 2015. En réaction, "une série de frappes d'armes de haute précision a été menée sur la zone", a déclaré le ministère de la Défense russe.

Déjà lu?