Ça n'a pas traîné: le président du CA de Publifin va démissionner

Paul-Emile Mottard (PS) va donner sa démission, a fait savoir la RTBF. Une décision qui est tombée suite à la réunion en urgence qui a eu lieu à 15h ce vendredi. Il porte ainsi la responsabilité d'avoir signé un rapport falsifié adressé au gouvernement wallon.

Ça n'aura pas traîné, ce qui est toujours bon à signaler par les temps qui courent. La RTBF a appris que le président du Conseil d'administration de Publifin, Paul-Emile Mottard (PS), allait remettre sa démission. Elle fait suite à l'établissement d'un rapport falsifié envoyé au gouvernement et au Parlement wallon. Ce rapport devait permettre à l'intercommunale de partir sur de meilleures bases.

Établi par les administrateurs politiques et le management, ce rapport a fait l'objet d'une modification au dernier moment sur le plafonnement des rémunérations des cadres dirigeants. "Incompréhensible et surréaliste", avait jugé la ministre de Pouvoirs locaux, Valérie De Bue (MR).

Devant l'appel du MR, d'écolo et du CDH de voir le président du CA de Publifin faire un pas de côté, les choses ont rapidement bougé: Paul-Émile Mottard (PS) va quitter ses fonctions pour avoir signé et approuvé ce rapport, modifié à l'insu des autres administrateurs et à la demande du management.

La belle mère

Il y a un peu moins d'une heure, la ministre de tutelle a aussi adressé un courrier à Publifin dans lequel elle annonce vouloir envoyer un Délégué spécial pour veiller au grain: "Le Délégué spécial sera ainsi chargé de s’assurer que les décisions prises sont, non seulement bien exécutées, mais aussi suivies d’effets.", explique la ministre. Tout en saluant le fait que certains délégués politiques du conseil d'administration aient réagi: "Ce signal positif ne doit pas s'éteindre a-t-elle réagi.

Pour rappel, le management de Publifin a tenté de demander une dérogation pour déplafonner les 245.000 euros brut de salaire annuel pour les cadres dirigeants. Faut dire que passer d'1 million d'euros brut à 245.000 peut faire mal à certains.

Déjà lu?