Fini de bouger pour un Big Mac, McDonald's veut étendre son service de livraison à toute la Belgique 

UberEats et McDonald's se sont associés en 2017 pour que les paresseux n'aient plus à sortir de chez eux pour s'avaler des Big Mac et des frites. En Belgique, 19 établissements de la chaîne de fast-food proposent déjà des livraisons de burger dans une zone située à moins de 10 minutes du restaurant. Mais 19 restos, ce n'est pas assez. McDo veut couvrir toute la Belgique.

En gueule de bois, il y a parfois des moments où tu es si mal que tu sais à peine te déplacer. Des moments où tu implores le ciel pour qu'on vienne te servir une bonne vraie sale bouffe de fast-food, un truc facile à bouffer. D'autres fois, il fait juste froid, tu es en plein milieu d'un film, il pleut ou t'as juste envie de grailler sans devoir te déplacer.

Avec McDelivery, McDonald's te pousse au vice et te propose de continuer de mener ta vie décadente sans culpabiliser. En quelques clics, tu peux maintenant passer ta commande McDelivery auprès des restos qui font des livraisons. Comment? Via l’app UberEats. Unique condition mais de taille: tu dois vivre dans une zone située à moins de 10 minutes du restaurant.

Plus que 19 restos

"Le service de livraison à domicile est actuellement en phase test dans 19 restaurants et les résultats s’avèrent très positifs", nous explique Stephan De Brouwer, le Managing Director de McDonald's Belgique, et il pourrait y en avoir d'autres très prochainement. "Le problème qui se pose pour le moment n'a pas à voir avec la qualité du produit livré. Il se situe au niveau du temps de livraison."

En gros, après avoir passé 10 minutes dans un sac de livraison, les burgers sont encore appétissants. Mais on se doute qu'après un délai plus long, ils risquent de ne plus être au top de leur forme. La chaîne de fast-food et l'entreprise de livraison étudient donc actuellement les zones en Belgique situées à moins de 10 minutes de livraison.

D'ailleurs, comment sont-ils livrés ces burgers? Cela dépendra des employés d'UberEats et de la législation de la zone de livraison. À Anvers, par exemple, on privilégiera le vélo puisque la ville a une législation très stricte en matière de pollution. Mais à Bruxelles, ce sera vélo et scooter. Et même si le service s'appelle McDelivery, il sera fourni par les employés indépendants d'UberEats. Pour que la paresse continue d'exister.

Déjà lu?