Nouvelle proposition au Pacte d'excellence: découper la grille horaire en cinq périodes de sept semaines

Dans la foulée du Pacte d'excellence, des discussions ont été organisées entre professeurs et parents d'élèves. Il en ressort que le calendrier scolaire des belges francophones pourrait bien être découpé en cinq périodes de sept semaines. C'est ce que rapporte le journal Le Soir ce mardi.

116 représentants de l'école et de la société civile se sont rencontrés en "conférence de consensus" le 20 janvier dernier pour réfléchir à des nouvelles améliorations à apporter à l'enseignement francophone belge. Ces discussions s'inscrivent à la suite du Pacte d'excellence, la réforme de l'enseignement entamée par la ministre de l'Éducation de l'époque Joëlle Milquet (cdH) en 2015.

La proposition la plus marquante, écrit Le Soir qui a réussi à mettre le doigt sur la synthèse de ce qui s'y est dit, c'est la refonte de la grille horaire. Il s'agirait de redécouper l'année scolaire en cinq périodes de sept semaines. Mais attention, sur ces sept semaines, les six premières seraient dédiées à un enseignement classique alors la dernière se focaliserait sur des activités culturelles, artistiques ou technologiques.

Ces discussions ont été organisées par le groupe Atanor à la demande du cabinet de l'actuelle ministre de l'Éducation Marie-Martine Schyns (cdH). Les réflexions qui en sont sorties ne sont que des pistes pour réformer le système éducatif actuel, rien n'a encore été décidé. Mais puisque ce dernier a été réfléchi en accord avec à la fois des parents et des profs, il faut espérer qu'il puisse plaire à tout le monde.

Déjà lu?