Bienvenue dans ce monde de fêtards où tu peux louer un nain pour une soirée

Ce n'est pas une blague. Il existe plusieurs entreprises sur la planète qui te permettent de louer un nain pour une soirée. Chacune avec ses tarifs et ses conditions. Bienvenue dans un business de petite taille.

Pour ton enterrement de vie de garçon (EVG), tu préfères une soirée avec des strip-teaseuses, une après-midi laser tag ou un remake de Charlie et la chocolaterie avec des oompa loompas? Et pour sortir en boîte, que dirais-tu d'être accompagné d'un petit bonhomme déguisé en Batman qui vient te menotter sur la piste de danse?

Ces possibilités figurent dans les propositions des quelques entreprises qui louent des nains à l'heure ou à la soirée. On en trouve en Australie, aux États-Unis, en Slovénie et même en Belgique. Ces boîtes portent des noms comme "Stag Party" (Soirées entre hommes), "Short Dwarf" (Petit Nain), "Little Yet Large" (Petit mais pourtant grand), "Hire A Midget" (Loue un nain) ou encore "Dwarf My Party" (euh... Rends ma soirée naine?).

Attirer l'attention et faire rire

Les tarifs et les performances proposés varient selon les boîtes. L'entreprise slovénienne Stag Party, certifiée par TripAdvisor, propose de louer un nain pour "attirer beaucoup d'attention". Elle indique également que "vous pouvez le menotter au célibataire, il peut jouer votre animateur ou votre garde du corps. Il peut s'habiller en Batman ou Yoda". Coût? 147€ pour trois heures.

L'agence artistique namuroise Events Lisa offre également les prestations d'individus de petites tailles pour égayer toutes sortes d'EVC (enterrement de vie de célibataire). "Ils peuvent être mis à l'accueil des invités, ils peuvent prendre des photos et faire rire vos convives", peut-on lire sur leur site. Attention, "nos artistes ne se baladeront pas en bikini parmi la foule ! Mais ils peuvent très bien s'adapter à vos attentes en portant un costume trois pièces", précise l'agence événementielle.

Fournir un emploi

Hire Little People a pour objectif "d'offrir des services aux particuliers ou aux entreprises qui souhaitent embaucher des gens de petite taille pour des soirées privées, des événements spéciaux, des promotions ou des émissions de télévision". Basée à Philadelphie, cette société nord-américaine espère s'étendre sur tout le territoire des États-Unis. Leur site est "un moyen de fournir des opportunités d'emploi aux petites gens", indique l'entreprise.

La boîte australienne Dwarf My Party propose des nains qui "se mêleront à vos invités en les impressionnant avec leurs charmantes personnalités et leur humour vif. Tout en rencontrant et en accueillant les invités de votre événement dans les costumes de votre choix, ils poseront pour des photos inoubliables rendant chaque événement inoubliable."

Discriminant?

Les prestations sont du même ordre chez les autres compagnies du globe, avec parfois quelques variantes. Little Yet Large informe qu'il ne faut "absolument pas soulever notre artiste", Short Dwarf précise que le prix dépend de la taille du nain et Los Miniboys rappelle que "si vous cherchez quelque chose d'un PETIT peu différent, il faut vous tourner vers eux".

Mais ces services ne sont-ils pas au final un peu discriminant puisque l'on loue les caractéristiques d'un humain? Lorsque la condition humaine du nain devient le spectacle de la soirée, n'est-ce pas un peu délicat? Stag Party a préféré ne pas faire de commentaire mais du côté d'Events Lisa, on nous rassure: "ils adorent ça. Bon, ils ont une certaine limite. Si le public manque de respect vis à vis de l'artiste, ça devient problématique".

L'agence namuroise ajoute que lorsque leurs artistes de petites tailles n'ont "pas beaucoup de prestations, ils se demandent pourquoi, vu qu'ils adorent ça". Mais elle précise: "on a déjà eu certaines demandes que nous avons dû refuser parce que l'intention était clairement de se moquer d'eux. Et ça, nous ne le voulons pas. Mais tant que le respect est présent, il n'y a pas de problèmes".

Déjà lu?