Donald Trump peut souffler: Oprah Winfrey ne compte pas se présenter aux prochaines élections américaines

Début janvier, Donald Trump assurait qu'il n'aurait aucun problème à battre Oprah Winfrey aux élections. Cela avait donné des idées aux Américains qui ont réclamé en masse la candidature de l'animatrice aux prochaines élections. Mais ce jeudi, Oprah a ruiné tous leurs rêves: elle n'envisage absolument pas d'occuper la Maison Blanche un jour. 

Début janvier, Donald Trump la ramenait une nouvelle fois en assurant être capable de battre l'archi populaire Oprah Winfrey dans des élections. Si cette décla' avait fait marrer le peuple américain, elle lui avait aussi donné des idées. Tout le pays réclamait la candidature de l'animatrice vedette. Même des experts en politique analysaient les forces d'Oprah et ses chances de l'emporter face à l'actuel président américain. Des mouvements se sont même lancés pour soutenir sa campagne. Bref, c'était vraiment une histoire sérieuse outre-Atlantique.

Donald Trump, lui, était persuadé qu'elle ne se présenterait pas car "il la connait bien". Et forcé de constater qu'il n'avait pas tord.

En effet, Oprah a mis fin ce jeudi à tous les rêves américains. Lors d'une interview pour le magazine InStyle, la superstar américaine a officiellement annoncé qu'elle n'était pas intéressée par le poste de présidente des États-Unis. "J'ai toujours eu confiance en moi et su ce que je pouvais et ne pouvais pas faire. Ce n'est pas quelque chose qui m'intéresse. Ce n'est pas dans mon ADN" a-t-elle déclaré. Elle en a aussi profité pour expliquer que plein d'Américains ont proposé de l'aider pour sa future campagne: "L'autre jour, j'ai rencontré quelqu'un qui m'a dit qu'il allait m'aider pour ma campagne. Ce n'est pas pour moi" assure-t-elle. C'est marrant parce que c'est sans doute la seule personne du pays à le penser. Tant de rêves brisés en une seule phrase...

Déjà lu?