#chocolataddict: Plus la peine de culpabiliser, on a trouvé le coupable à tes envies de chocolat

Si quand tu es stressé(e), rien ne peut égaler un bon gros morceau de chocolat pour tes papilles et ton coeur, il y a une explication scientifique derrière cela! Rassure-toi, ce n'est pas un manque de volonté de ta part mais ton cerveau qui te dicte d'en manger! #DÉCULPABILISATION

Plus la peine de te flageller car tu t'es encore enfilé le ballotin de pralines! On t'a enfin trouvé une bonne excuse pour manger du chocolat à tout va: c'est la faute au stress, ni plus, ni moins! Des chercheurs japonais viennent en effet de trouver que si on a envie de sucre quand on est stressé, c'est simplement parce que notre cerveau en réclame.

Des neurones "chocolatomanes"

D'après ce que l'étude rapporte, on disposerait de neurones responsables de notre envie de chocolat. En fait, en faisant le test auprès de souris, les chercheurs ont constatés que quand ils activaient les neurones connus pour réagir au stress, les petits mammifères avaient des grosses envies de glucides. Et dans ces conditions, ils mangeaient trois fois plus de sucres qu'à la normale. À l'inverse, en revanche, les souris réduisaient de moitié leur consommation de matières grasses. Ce qui veut simplement dire que ce ne sont pas des pulsions qui sommeillent en toi qui te poussent à manger du chocolat, mais certains neurones.

Bonne nouvelle pour les personnes en surpoids

Cette avancée est donc une très bonne nouvelle puisqu'elle permet d'énormes avancées pour les personnes en surpoids. Pour Yasuhiko Minokoshi, le chercheur qui a mené cette étude, "si nous parvenons à trouver une molécule particulière dans les neurones et à la cibler pour supprimer une partie de ses activités, cela pourrait permettre de réduire la consommation excessive de glucides", expliquait-il. À l'inverse, il serait également possible de contrôler la consommation de graisse. Bref, on comprend mieux pourquoi il est si difficile de se passer de cette drogue douce!

Déjà lu?