Voici le top 5 des nouveaux mots en français les plus absurdes: tu vas te marrer

Exit l'anglais, la Commission d'enrichissement de la langue française a sorti une nouvelle liste de mots pour traduire les termes anglo-saxons entrés dans notre langage courant. Et comme ils concernent tous le domaine des télécommunications, ils ne manqueront pas de te surprendre. Après le "courriel" pour "e-mail", le "mot-dièse" pour "hashtag", la "balise" pour "tag", le "canular" pour "hoax", ou encore le "bogue" pour "bug", voici un top 5 des derniers arrivages.

1. Le plus absurde d'entre tous est sans conteste le "mobile multifonction"

© iStock

Tu vois l'appareil que tu as certainement dans tes mains en ce moment? C'est de cela qu'il s'agit. "Mobile multifonction" est désormais la traduction officielle en français du mot "smartphone". Tu peux aussi opter pour sa forme abrégée "mobile". Mais attention ce dernier terme renvoie également à un "téléphone qui n'assure pas l'accès à l'internet". Autrement dit au bon vieux GSM, fais gaffe donc si tu ne veux pas avoir l'air ringard.

2. On aime bien aussi le "téléviseur connecté"

© iStock

Pour dire "smart télévision" ou "smart TV", l'appareil qui te permet à la fois de regarder la télé et de te connecter sur internet.

3. "Appel-piège"

© iStock

Pour dire "call scam", cette arnaque téléphonique qui t'incite à appeler un numéro qui te bouffe tout ton fric à ton insu.

4. "Fibronique"

© iStock

Au lieu de "fibre optique", traduction naturelle du terme anglo-saxon "fiber-optic". Ce mot francophone désigne à la fois la technologie, ses différents composants (les fils qui servent à transmettre l'information sur les réseaux informatiques) et la discipline qui regroupe les techniques de télécommunication par fibre optique.

4. "Réseau dorsal"

© iStock

Pour dire "backbone", le centre névralgique d'un réseau à haut débit. Si tu ne vois pas ce que c'est, il s'agit d'une espèce de réseau fédérateur auquel se rattachent tous les petits réseaux (celui de ta maison, de ton boulot, etc.).

5. "Neutralité de l'internet"

© iStock

Pour "net neutrality", souvent traduite par "neutralité du net". Ce principe fondamental qui permet de garantir l'égalité de traitement de tous les acteurs sur internet, sans égard pour le portefeuille de l'un ou de l'autre. Mais que les États-Unis de Donald Trump ont aboli sur leur territoire mi-décembre.

Rassure-toi, ce nouveau vocabulaire (dont tu peux trouver la liste entière ici) n'est pas obligatoire. Et il n'y aura personne pour te sanctionner si tu ne l'utilises pas!

Déjà lu?