Faites gaffe les gars! Si vous voulez garder votre libido (et aussi votre fertilité), n'abusez pas de l'Ibuprofène!

Paracétamol, aspirine ou encore Ibuprofène sont tous des médicaments délivrés sans ordonnance. Si ils nous soulagent en cas de douleur, la prise de ces antalgiques, en particulier de l'Ibuprofen, pourrait avoir un impact direct sur la fertilité masculine. C'est le dernier constat d'une étude franco-danoise.

La boe d'Ibuprofène est presque un essentiel pour tous les migraineux chroniques. Mais si ce médicament permet de soulager les maux de tête, il ferait visiblement des ravages en-dessous de la ceinture des hommes. En effet, une étude franco-danoise, publiée dans la revue scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences(PNAS), révèle que prendre trop d'Ibuprofène provoquerait un déséquilibre hormonal chez les jeunes hommes. En réalité, la prise de ce médicament agirait sur la production de testostérone, l'hormone masculine, provoquant alors des troubles de la reproduction.

Risque chez les jeunes hommes

L'étude en question a examiné 31 sportifs âgés de 18 à 35 ans. Parmi eux, 14 sujets recevaient deux comprimés de 600 mg d'Ibuprofène par jour, tandis que les 17 autres sujets recevaient un placebo. La prise de ces médicaments s'est effectuée pendant six semaines. Les chercheurs ont alors constaté que l'anti-douleur agissait comme un perturbateur endocrinien sévère sur le testicule pouvant entrainer ce que l'on appelle de l'hypogonadisme compensé. Autrement dit, un dérèglement dans le fonctionnement des testicules qui apparaît habituellement chez environ 10% des hommes âgés ou les fumeurs.

Plus gros risque à la puberté

En gros, quand le niveau de testostérone n'est pas assez élevé, une autre hormone, appelé l'hormone lutéinisante (LH), va être secretée en abondance pour contrebalancer. Et c'est exactement ce qu'il s'est produit chez les hommes recevant l'Ibuprofène.

Sauf que pour le bon fonctionnement sexuel et pour une bonne santé en général, les hommes se doivent d'avoir un niveau de testostérone suffisant, en particulier à la puberté. Les risques? Outre une faible libido, cet état pourrait mené à d'autres problèmes psychiques ou encore à même une altération de la fertilité.

De l'Ibuprofène sous ordonnance?

En fait, il ne faut pas arrêter de prendre de l'Ibuprofène, mais il faudrait simplement mieux contrôler la délivrance de ces médicaments sans ordonnance, surtout chez les sportifs, qui ont tendance à en abuser afin d'atténuer préventivement les douleurs musculaires.

Déjà lu?