C'est le moment de rester sur les pistes: la tempête Eleanor fait grimper le risque d'avalanches dans les Alpes

La tempête Eleanor que nous avons connue dans la nuit de mardi à mercredi gagne le sud de la France. Et les Alpes ne sont pas épargnées. Les vents forts combinés a de la pluie font grimper le risque d'avalanches.

Eleanor a fait pas mal de dégâts chez nous dans le Brabant Wallon ce mercredi. Depuis, la tempête glisse petit à petit vers la France où presque aucune région n'est épargnée. C'est le cas dans les Alpes où les vents forts font craindre le pire en termes d'avalanches.

Aux Arcs 2.000 par exemple, des rafales ont atteint 250 km/h, "couplées à la pluie, cela fait pas mal de dégâts", a expliqué à l'AFP le président de la section Savoie de Domaines skiables de France, David Ponson. À l'Alpe d'Huez, c'est une coulée de boue qui bloque la route qui mène à la station. Des tirs préventifs ont aussi été réalisés ce matin encore.

Station fermée

Dans la station de Val Thorens, les skieurs sont confinés. Quelque 20.000 vacanciers doivent rester à l'abri. Le risque d'avalanche y est maximum avec des vents atteignant 150 km/h.

Dans le reste de la France, ce sont quelque 29.000 foyers qui sont encore privés d'électricité, ils étaient 225.000 au plus fort de la tempête. La Corse est particulièrement touchée par les vents avec deux incendies qui se sont déclarés en plein hiver. "Un phénomène exceptionnel", selon la préfecture.

Déjà lu?