Fin de la polémique: les bikinis ne seront pas supprimés du concours Miss Belgique 2018

Finalement, les traditionnels défilés en bikini ne déserteront pas le concours Miss Belgique 2018. Un compromis à la belge a été trouvé entre la chaîne AB3, qui voulait tous les supprimer, et Darline Devos, la présidente du comité Miss Belgique, qui était totalement opposée à leur annulation.

C'est la polémique qui anime Miss Belgique 2018 depuis quelque temps: le traditionnel défilé en bikini. Ou plutôt les traditionnels défilés. Car la coutume veut que les 30 finalistes paradent en bikini en début de soirée et, qu'après une première sélection, les 20 restantes dansent à nouveau en maillot deux pièces sur la scène du Théâtre Plopsa à La Panne. Mais ce deuxième défilé pose problème à AB3, la chaîne qui diffuse la finale au sud du pays. Elle souhaite carrément le supprimer, en affirmant que c'est "trop de nu" dans l'émission et que c'est inapproprié pour le climat actuel.

Finalement, un "compromis" a été trouvé, affirme Darline Devos ce mercredi dans le journal flamand Het Nieuwsblad. La présidente du comité Miss Belgique préfère ne pas s'étendre sur les détails de cet accord, mais précise tout de même que le nombre de défilés en bikini a été réduit. Sans pour autant "être complètement supprimés, bien sûr", rassure-t-elle.

AB3 seul contre tous

Annuler tous les défilés en maillot aurait, en effet, posé problème au niveau du timing. "Nous sommes très proches du spectacle du 13 janvier, il n'est pas évident de changer de chorégraphie et de chercher de nouvelles tenues maintenant", justifie-t-elle encore au journal.

D'ailleurs, la demande d'AB3 était loin de faire l'unanimité. Outre Darline Devos, les Miss elles-mêmes étaient toutes d'accord pour préserver le défilé en bikini, car c'est "l'un des plus beaux numéros" du concours. Et Fox, la chaîne qui diffuse l'élection en Flandre, n'était pas non plus sur la même longueur d'onde qu'AB3.

Rendez-vous le 13 janvier devant AB3 pour voir quel compromis a été trouvé exactement!

Déjà lu?