Retour au centre! Il n'y aura bientôt plus de nouveaux centres commerciaux en Wallonie

Les nouveaux gros centres commerciaux en dehors des villes comme les Grands Prés à Mons, ce sera terminé à partir de 2019. Ils sont accusés de provoquer la désertification des centre-villes et de mettre en péril les petits commerçants.

partir de 2019, il n'y aura plus de nouveaux centres commerciaux de plus de 2.500 m2 en dehors des centres-villes. Ni en périphérie sauf s'il est possible de prouver qu'ils ne portent pas préjudice aux commerces situés dans les centre-villes. C'est une mesure forte qui est prise par le pouvoir politique afin d'essayer de sauvegarder les magasins situés au c?ur des villes.

Antoine de Borman, le directeur du CEPESS, le centre d?études du cdH explique à l'Echo que "ces centres commerciaux vident les centres-villes". Les gros shopping centers sont accusés de provoquer la désertification des villes et les petits commerçants installés en plein c?ur des grosses cités wallonnes ont beaucoup de mal à survivre. Et les grandes villes du sud du pays compteraient 17% de cellules commerciales vides même si plusieurs mesures comme les baux de courte durée ont été prises afin de remplir ces cellules.

Fin de l'automne 2018

Selon les informations données par le cabinet du ministre de l?Aménagement du territoire Carlo Di Antonio (cdH) à l'Echo, le règlement devrait être adopté par le Parlement wallon fin de l'automne 2018 et entrer en vigueur en 2019.

Le président du parlement wallon, André Antoine (cdH), avait déjà avancé une autre idée pour sauver les petits commerçants: taxer les centres commerciaux. Il avait également déjà parlé de réduire considérablement les surfaces de ces centres, même en périphérie: "Il n?est pas normal qu?un simple permis communal suffise à ouvrir un magasin d?une superficie de 2.500 mètres carrés. Je pense qu?il faut réduire ces superficies à 1.000 mètres carrés dans le cadre de cette législation".

Il avait également soulevé le problème du vieillissement de la population et de la nécessité d'avoir des commerces de proximité pour les personnes âgées.

Déjà lu?