Voilà pourquoi la Californie va devenir le nouveau paradis pour le business du cannabis

La Californie est devenue le sixième État américain à officiellement légaliser l'usage du cannabis récréatif. Avec 39,5 millions d'habitants, elle devient le premier marché mondial légal de cannabis. Et il va y avoir un paquet de fric à se faire dans ce business.

Ça faisait plus d'un an que les fumeurs californiens attendaient ça. Voté en novembre 2016, l'usage récréatif du cannabis est devenu légal en Californie à compter de ce 1 janvier 2018.

Interdit sur le plan fédéral

Cela signifie que les adultes de plus de 21 ans sont désormais autorisés à consommer du cannabis non médical, qu'ils peuvent en faire pousser jusqu'à 6 plants par foyer et en posséder une once sur eux (environ 30 grammes) sans avoir de problème avec la police.

Ce n'est pas vraiment une révolution. La Californie ne fait que suivre l'exemple de l'Alaska, du Colorado, du Nevada, de l'Oregon et de l’État de Washington, qui ont déjà légalisé l'usage récréatif du cannabis aux États-Unis, en attendant le Maine et le Massachusetts, où cette loi entrera en vigueur cette année.

Il faut aussi noter que l'usage médical du cannabis est autorisé dans plus d'une dizaine d’États américain, alors qu'il reste pourtant interdit sur le plan fédéral: il faut bien faire gaffe où on allume son joint donc...

7 milliards de dollars

Avec cette nouvelle loi, la Californie devient par la même occasion le premier marché légal du cannabis. On parle ici de la sixième puissance économique... mondiale, où vivent 39,5 millions d'habitants. De quoi rendre ridicule la Belgique... Et voir un poids lourd du genre débarquer dans le business du cannabis n'est pas anodin.

Selon les estimations, le marché du cannabis pourrait rapporter environ 7 milliards de dollars (environ 5,8 milliards d'euros) d'ici 2020 rien qu'en Californie. Et comme l'état de Californie prélèvera 15% des ventes, sans compter les taxes dans chaque ville, cela fait un sacré paquet de fric qui retomberont dans ses caisses. De quoi donner des idées à d'autres États aux States, voire à des pays, qui imiteraient alors l'Uruguay, où le cannabis se vend OKLM dans les pharmacies désormais? Difficile à imaginer pour l'instant...

En attendant, des villes comme San Francisco ou Los Angeles se préparent à une petite révolution au parfum de cannabis dans les semaines à venir. Pour l'instant, ça semble être un peu le bazar, avec quelques ratés pour la mise en place des ventes. Mais ça ne devrait pas empêcher certains de planer. Ou de profiter de tout ce fric.

Déjà lu?