Range ton engin! Ixelles va utiliser un produit "anti pipi" qui va ruiner ton pantalon si tu urines en rue

Si tu fais partie de la gente masculine, ne mens pas! On sait que tu as au moins une fois uriné en rue. Et si ce n'est pas le cas, bravo à toi! Car à Ixelles, on commence à en avoir marre de ce genre de comportement. Alors Viviane Teitelbaum (MR), échevine de la propreté de la commune, a décidé d'agir. Un produit anti-pipi va être installé un peu partout pour dissuader les hommes d'uriner sur les murs. On t'explique comment ça marche. 

Les tags et graffiti, ce n'est rien à côté de l'urine qui sèche sur les murs et qui offre un parfum désagréable aux passants et aux agents communaux. Mais malheureusement, c'est un comportement très courant chez les hommes: on vient de boire quelques verres, une envie pressante apparait sur le chemin du retour et on se soulage où l'on veut. Évidemment c'est totalement interdit mais difficile de combattre ces pratiques pendant la nuit.

Alors, la commune d'Ixelles a eu une idée plutôt ingénieuse, sous l'impulsion de l'échevine à la propreté Viviane Teitelbaum (MR). En gros, la commune va appliquer sur les murs et autres endroits stratégiques un produit hydrophobe. Ainsi, dès qu'un homme urinera dessus, il sera complètement éclaboussé et rentrera chez lui le pantalon trempé et la queue entre les jambes.

Test positif

Dans les colonnes de La Capitale, Viviane Teitelbaum explique comment fonctionne ce produit hydrophobe: "Il est destiné à décourager les gens d’uriner contre un mur. Là où on pose cet enduit, quand tu urines, le liquide revient sur tes jambes" explique-t-elle avant d'ajouter: "Ce type de produit est déjà employé en France. Personnellement, je l‘ai découvert lors d’un voyage d’étude en Allemagne. Mais nous avons trouvé des personnes qui peuvent s’occuper de cela en Belgique."

Comme le produit est relativement coûteux, ils ne l'ont appliqué qu'à quelques endroits appréciés des hommes: "On a donc apposé ce produit à deux endroits touchés par le phénomène. On l’a fait à la place Stéphanie, à l’entrée de la galerie, et aussi à la rue de Stassart. Ce sont des endroits où on est obligés d’aller nettoyer au karcher car on ne peut pas laisser les murs en l’état."

Et ça marche assure l'élue libérale: "Nous avons constaté par la suite qu’il y avait moins d’odeurs et aussi beaucoup moins de traces d’urine là où on a appliqué cet enduit."

Développer le concept

Vu la réussite du test, la commune d'Ixelles compte appliquer ce produit miracle un peu partout. C'est plutôt avantageux puisqu'une fois appliqué, le produit persiste jusqu'à 12 mois. "Cela permettra à notre équipe de se concentrer sur l’enlèvement des tags. La commune a commandé ce produit et on l’appliquera sur les murs dans les quartiers les plus touchés. Je pense à ceux où il y a des boîtes de nuit et des établissements du secteur horeca, notamment Matonge et le quartier Flagey. Du côté de la rue Defacqz aussi, où on enregistre des plaintes récurrentes à des endroits précis. Malheureusement, ce ne sera par contre pas possible de l’utiliser dans le quartier de l’ULB car les endroits touchés par le phénomène sont trop dispersés" conclut Viviane Teitelbaum.

En tout, 20.000 euros ont été débloqués pour enduire le produit un peu partout dans la commune. Vous avez donc compris les mecs: à Ixelles, laisse ton engin au chaud. Et vu que le système fonctionne bien, ce sera peut-être appliqué partout à Bruxelles, faites attention!

Déjà lu?