Fin de la Belgique, attaque nucléaire, réélection de Trump... Les prévisions de Bloomberg foutent les boules

Bloomberg a remis le couvert cette année et publié son "guide pessimiste pour 2028". Le groupe financier prévoit huit scénarios terribles qui pourraient ébranler les dix prochaines années. Parmi ceux-ci, il y en a un qui concerne la Belgique, ou plutôt sa fin.

Certaines prévisions de Bloomberg sont à prendre au pied de la lettre. Par exemple, le groupe financier américain avait prédit, en 2015, que le Royaume-Uni finirait par sortir de l'Union européenne. Chose faite. La même année, ses experts avaient également misé sur l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis. Dans le mile encore une fois.

Ce jeudi, Bloomberg a, de nouveau, sorti son scénario catastrophe pour les dix prochaines années, "The Pessimist's Guide to 2028". Comme ils l'écrivent sur le site internet du groupe, les experts en information, politique et économie prévoient huit scénarios destinés à "faire réfléchir à la rapidité avec laquelle le monde change". Tous se basent sur la constatation que Bloomberg tire de l'année 2017: "Le monde est sur les nerfs. La Corée du Nord menace d'entrer en guerre. Personne ne sait ce que Donald Trump fera par la suite. Et des mouvements de perturbation plus profonds sont à l'œuvre, des fake news aux crypto monnaies".

Deux mandats pour Trump?

Le premier scénario concerne Donald Trump. Bloomberg prévoit sa réélection aux prochaines élections présidentielles américaines en 2020. Par contre aux suivantes, en 2024, ce serait l'humoriste et animateur de télévision new-yorkais Jimmy Kimmel qui briguerait la présidence.

Le deuxième scénario est noir pour les réseaux sociaux. Bloomberg table carrément sur la fin de Facebook, Twitter et Google d'ici 2025. La propagation de fausses informations deviendrait tellement incontrôlable qu'elle sonnerait le glas de ces médias. Par contre, rien n'est dit sur Instagram, moins concerné par les fake news. Mais comme ce réseau social appartient à Facebook, il pourrait rentrer dans le même scénario.

Attaque nucléaire de la Corée du Nord?

Le scénario 3 concerne le bitcoin, cette monnaie cryptographique décentralisée dont tout le monde parle en ce moment. Bloomberg estime que le bitcoin remplacera les banques en 2028. Plusieurs pays pourraient opter pour leur propre monnaie virtuelle, ce qui entrainerait un effondrement des marchés financiers. Il est clair que la monnaie rencontre un succès grandissant et a de quoi plaire puisqu'elle ne passe par aucun intermédiaire pour opérer une transaction. Mais on est encore loin d'arriver à une fermeture de toutes les banques.

Accroche-toi, le scénario quatre est vraiment flippant. Après s'être lancé une guerre des mots et avoir joué à qui aura la plus grosse, les États-Unis de Donald Trump et la Corée du Nord de Kim Jong-un pourraient passer à la vitesse supérieure, selon le scénario catastrophe de Bloomberg. Le groupe prévoit ainsi une attaque nucléaire nord-coréenne, pas plus tard qu'en 2018. Le régime communiste lancerait un missile qui atterrirait à 20 milles (32 kilomètres) au large de la côte ouest des États-Unis. Heureusement, Trump choisirait de ne pas riposter et rencontrerait, à la place, le président chinois Xi Jinping lors d'un sommet à Honolulu. Le lendemain, la Chine fermerait ses frontières avec la Corée du Nord.

Fin de l'Europe et scission de la Belgique?

Le cinquième scénario concerne Theresa May et son adversaire du Labour Jeremy Corbyn. Bloomberg estime que les négociations sur le Brexit finiront par s'enliser (et c'est déjà le cas). Des élections anticipées au Royaume-Uni seront à nouveau organisées et Theresa May sera évincée. À la place, c'est Jeremy Corbyn qui deviendra Premier ministre et qui sera chargé de mener à bien les discussions avec l'Europe.

Le sixième scénario prévoit une "guerre générationnelle qui détruira l'Europe". En gros, les pensionnés et les personnes âgées domineraient la société (surtout en France et en Italie), creusant encore plus le fossé entre les générations. Un point concerne également la Belgique, ou plutôt sa disparition que Bloomberg prédit en 2028. D'après les experts financiers, une faible natalité et des pensions anticipées provoqueraient une crise de la sécurité sociale et une fracture générationnelle dans toute l'Europe. Dans sa chute, l'Europe emporterait notre plat pays qui se disloquerait en trois parties: la Wallonie, la Flandre et Bruxelles.

Enfin, le scénario 7 prévoit que la Chine mènera une "guerre du commerce" et le scénario 8 que le pétrole disparaitra en 2028 pour faire place à la voiture électrique. Au moins une bonne nouvelle pour l'environnement.

Rassure-toi, il faudra attendre dix ans avant de voir si ces scénarios cauchemardesques se réaliseront. Et heureusement, même si certaines prévisions de Bloomberg se sont déjà réalisées, ce n'est pas le cas de toutes!

Déjà lu?