Fin d'année pourrie pour Theo Francken: un appel à manifester contre lui samedi à Bruxelles a été lancé sur Facebook

Un appel à manifester contre Theo Francken et pour demander son renvoi a été lancé sur Facebook. Les organisateurs appellent à un rassemblement ce samedi 30 décembre devant Bruxelles-Central. Sauf que cette manifestation ne semble pas vraiment avoir été autorisée.

Les mauvaises nouvelles s'enchaînent pour Theo Francken ces derniers jours. Plus que jamais mis sous pression avec l'affaire des Soudanais expulsés, le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration (N-VA) a vu une manifestation pour le soutenir être un flop monumental dans la semaine. Mais celle qui pourrait avoir lieu samedi ne risque pas de lui redonner le sourire: un appel à venir réclamer le renvoi de Francken du gouvernement a été lancé sur Facebook.

Autorisée par la police?

Derrière cette initiative, on retrouve quatre pages Facebook, dont la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés Bruxelles qui compte plus de 40.000 "fans". "Le premier ministre refusant de prendre ses responsabilités ou cautionnant pleinement la politique xénophobe menée par ses ministres, les citoyennes et citoyens qui ne veulent plus d’une telle politique en leur nom ont décidé d’adresser à Théo Francken un Ordre de Quitter le Gouvernement endéans les 15 jours (il pourra s’il le souhaite demander l’asile au Soudan)", peut-on lire dans la description de l'évènement.

Le rassemblement doit avoir lieu ce samedi à 11h devant Bruxelles-Central. Un endroit pas vraiment choisi au hasard: c'est ici que moins de 10 personnes ont voulu apporter leur soutien à Theo Francken un peu plus tôt dans la semaine... Lancé à 19h30 ce jeudi soir, l'évènement comptait déjà plus de 100 participants et plus de 300 personnes intéressées en moins d'une heure plus tard. Ce qui ne signifie pas, bien sûr, que tout ce joli petit monde va se pointer à Bruxelles-Central samedi. D'ailleurs, ça semble difficile d'imaginer que la police a donné son accord pour une manifestation de ce genre, qui a donc de fortes chances d'être interdite.

Mais ce ne devrait pas être une initiative isolée si on en croit les organisateurs. "Ce ne sera qu’un premier moment symbolique. Dans quinze jours, le samedi 13 janvier 2018, à la gare du Nord, nous viendrons en nombre et en manifestation vérifier si l’ordre a été exécuté. Si tel n’est pas le cas, nous aviserons des moyens nécessaires pour en finir avec ce ministre odieux, cette politique inhumaine et ce gouvernement sans scrupules", expliquent-ils dans l'évènement. Rendez-vous samedi à 11h à Bruxelles-Central pour savoir s'il y aura plus de 10 personnes pour manifester contre Theo Francken donc...

Déjà lu?