Pour la Corée du Nord, les nouvelles sanctions votées par l'ONU sont "un acte de guerre"

Le Conseil de sécurité de l'ONU a voté toute une série de sanctions contre la Corée du Nord ce vendredi. Le but: renforcer la pression. Pour Pyongyang, ces nouvelles sanctions sont "un acte de guerre".

"Nous rejetons complètement les dernières sanctions de l'ONU comme une atteinte violente à la souveraineté de notre république et comme un acte de guerre qui détruit la paix et la stabilité de la péninsule coréenne et de la région" voilà ce que rapporte l'agence de presse officielle KCNA qui cite le ministre des Affaires étrangères de la Corée du Nord.

Ce vendredi, le Conseil de sécurité de l'ONU a voté toute une série de sanctions contre Pyongyang. Ces sanctions arrivent moins d’un mois après le tir de missile balistique intercontinental de la Corée le 30 novembre dernier. Le tir est le plus puissant jamais réalisé et serait capable de frapper les États-Unis. Et le pays avait fêté ça en grande pompe avec une grande fête solennelle et un feu d'artifices. C'est la neuvième fois que l'ONU adopte des sanctions contre la Corée du Nord. Les trois dernières fois, l'impulsion a été donnée par les Américains après des essais de missiles.

Interdire totalement l'exportation de pétrole?

Au programme, des réductions dans les exportations de pétrole vers la Corée du Nord ainsi qu'une interdiction d'accueillir des travailleurs nord-coréens envoyés par le régime dans les pays étrangers. Ils devront regagner la Corée d'ici 2019. Et si Kim Jong-un poursuit ses tirs de missiles balistiques, les États-Unis souhaitent interdire totalement les exportations de pétrole. Une mesure drastique qui impacterait durement tous les habitants et aurait des conséquences désastreuses au niveau humanitaire.

Déjà lu?