Donald Trump a eu son cadeau de Noël en avance et il ne pouvait pas rêver mieux

Donald Trump est lui aussi en vacances pour Noël et il a eu le droit à un cadeau de la part d'un de ses supporters pour l'occasion. Le président des États-Unis a été accueilli à West Palm Beach avec une énorme pancarte "Continuez de tweeter" et rien ne pouvait le rendre plus heureux.

Vivement la fin de cette année 2017 pour Donald Trump. Car elle n'aura pas été de tout repos pour le président américain, au cœur de (trop?) nombreuses polémiques depuis son arrivée à la tête du pays.

Beaucoup de ces polémiques ont d'ailleurs commencé sur Twitter, le moyen de communication préféré de Trump. Et malgré les critiques, il n'a pas l'intention d'arrêter de continuer à balancer ses vérités à la face du monde en une centaine de caractères.

Avec des cœurs

Heureusement (ou pas), il peut toujours compter sur le soutien de ses fans les plus fervents.

Tout juste débarqué à West Palm Beach pour y passer Noël entre deux parties de golf, Trump a ainsi eu la bonne surprise d'être accueilli par plusieurs d'entre eux. Un s'est particulièrement fait remarquer: il portait une énorme pancarte sur laquelle il était écrit: "Continuez de tweeter". Avec des cœurs autour. Suffisant pour le bonheur du milliardaire.

Trump a du coup signé la pancarte (comme une rock-star) et l'a brandi, avec un grand sourire et face aux caméras. Histoire de dire: "Désolé les gars, mais il va falloir continuer de me supporter sur Twitter". On va encore bien se marrer en 2018.

C'était un peu Noël avant l'heure pour Trump du coup

"Le président Trump a aimé la pancarte "Continuez de Tweeter" d'un supporter. Il l'a tenu pour que tout le monde la voit et l'a signé."
"Non, c'est réel."

Et bien sûr, Trump a mangé plein de critiques

"Oui s'il-te-plaît continue de faire de cet endroit un enfer que je n'aurais pas souhaité."
"La liste des gens qui veulent aussi que Trump continue de tweeter: ACLU, Robert Mueller, les journalistes d'investigation, le parti démocrate, Vladimir Poutine, Kim Jong-un."
"Oui, continue de tweeter abruti. Tes propres mots vont sceller ton destin."

Déjà lu?