Bright, produit par Netflix, est sans doute le pire navet de l'année 2017 

"Catastrophe", "pire film de 2017", "idée épouvantable, malavisée, ridicule"... les critiques de Bright sont sévères. Pourtant, Netflix a déjà commandé une suite à ce que beaucoup considèrent comme un formidable navet.

"Bright n’est pas seulement le pire film de 2017, il pourrait être responsable des pires films de 2018", écrit le critique David Ehrlich sur Indiewire. "Bright est une série de vignettes d'actions déconnectées qui fonctionnent comme des séquences autonomes, mais qui ne sont pas liées de manière significative", balance Bryan Bishop pour The Verge. "Une idée épouvantable, malavisée et ridicule", s'indigne Rodrigo Perez chez The Playlist.

À peine sorti, Bright, le dernier blockbuster produit par Netflix récolte un torrent de critiques négatives. Réalisé par David Ayer, auteur du naufrage Suicide Squad, Bright est un "Bud Cop Movie" résultant d'une collision triviale entre Le seigneur des anneaux et Police Academy. Avec Will Smith dans le rôle du flic cool, le film tente d'aborder des problématiques sensibles comme la diversité culturelle et l'inclusion raciale mais, à en croire les critiques, il se vautre dans un méli-mélo fantastique bien nanardesque où se croisent orcs, elfes et ancienne prophétie.

Netflix y croit

Pourtant, Netflix y croit. Et son réalisateur aussi. David Ayer a répondu très courtoisement au critique David Ehrlich en ces termes: "Je n'ai jamais chassé le public, et je sais que mon travail peut être polarisant. J'ai vécu un amour fou et je suppose que mes films reflètent cela."

Le film est disponible depuis ce vendredi sur Netflix et la plateforme a l'air de trouver les critiques très amusantes. Sur Twitter, elle joke sur le fait que le scénario est farfelu et que les puristes trouveront ça débile. Elle prend tellement le contrepied de la critique qu'elle a commandé une suite au film. À croire que Netflix ne craint pas l'échec. Ou peut-être pense-t-elle que le film finira par trouver son public, entre les fans de nanars et les spectateurs désinvoltes qui regarderont un bête blockbuster pour se changer les idées après les fêtes.

Netflix ne penserait pas comme tout le monde

DAVID AYER: Je veux faire un film de copains flics.

EUX: ok

DA: Will Smith est l'un des flics

EUX: d'ac

DA: L'autre flic est un orc timide et magique

EUX: non, c'est fou

TOUT LE MONDE SUR NETFLIX: Tenez mon appletini

La bande annonce donne déjà un avant-goût du délire

 

Déjà lu?