Dure de dire si une image est belle ou pas? Cette AI de Google sera capable de le faire pour toi

Les algorithmes de Google classaient jusqu'ici les images suivant des critères basiques comme "est-ce un animal ou un humain sur la photo". Mais dorénavant, ils pourront les trier selon des critères... esthétiques. L'image est-elle belle ou moche, bien cadrée ou hors champs?

Le procédé mis au point par Google s'appelle NIMA pour "neural image assessment", que l'on pourrait traduire approximativement par "évaluation neuronale d'image". En gros, les algorithmes de Google ont été conçus de sorte a reproduire un schéma de pensée humain afin de pouvoir juger... comme un humain. Et ainsi opérer un choix dans une banque d'image... à la place d'un humain.

"Notre approche diffère des autres en ce que nous prédisons la distribution des scores d'opinion humaine en utilisant un réseau neuronal convolutif ... Notre réseau peut être utilisé non seulement pour marquer des images de manière fiable et avec une haute corrélation avec la perception humaine mais aussi pour adapter et optimiser les algorithmes de retouche / amélioration de photos", expliquent les concepteurs.

Trier...

À priori, ça sert surtout aux fainéants qui ne veulent pas passer 20 minutes sur une banque d'images à choisir la meilleure cover pour leur article. Si l'excuse semble risible, il faut réfléchir à la quantité d'images que nous produisons chaque jour.

Sur iStock, par exemple, le mot "Chocolat" donne 495.857 résultats. Faire son choix peut parfois s'avérer long... Cette IA peut aussi choisir la meilleure photo parmi une flopée de clichés pris en rafale d'une même scène.

... et retoucher

Mais là où ça devient vraiment intéressant, c'est au niveau de la retouche d'image. Puisque cette IA sait - ou pense savoir - quels sont les critères d'appréciation d'une image, elle sait aussi quels filtres/effets/réglages apposer à une image pour la rendre plus "belle" au regard humain. En d'autres termes, cette IA risque de voler le travail des photographes et graphistes professionnels pour faciliter le travail de leurs pendants amateurs.

Cela signifie que bientôt, peut-être, tu pourras prendre une flopée de selfies sans te préoccuper de regarder l'objectif. Les IA se chargeront pour toi de choisir ton meilleur autoportrait, de l'améliorer et de le publier à ta place sur Instagram... Sympa ou juste flippant?

Déjà lu?