Cette photo d'une fillette buvant l'eau d'une flaque expose la situation dramatique des indigènes en Argentine

Une vague de chaleur a frappé l'Argentine la semaine passée et certains plus démunis en ont vraiment souffert. Une photo d'une fillette buvant l'eau à même le sol a choqué l'Argentine et a fait le tour des réseaux sociaux sud-américains. Elle révèle une réalité difficile.

"Alors qu’il fait très chaud, cette petite fille d’origine Guarani s’hydrate à même le sol. (…) En tant que société, nous devons faire quelque chose, n’est-ce pas?", s'indigne Miguel Rios, employé de l'UNICEF, qui a posté la photo sur Facebook. Il explique avoir pris cette décision pour dénoncer la situation alarmante des tribus Guarani qui vivent dans le nord de l'Argentine.

La photo, prise par un journaliste du site d'informations locales Misiones Online, a bouleversé de nombreux internautes et a circulé sur de nombreux sites d'Amérique du Sud, rappelant de la sorte l'existence des Guarani ainsi que leurs conditions de vie.

Les Guarani forment un groupe de populations amérindiennes du Brésil, d'Argentine, de Bolivie et du Paraguay. Pour ce peuple qui, il y a peu, vivait encore dans la forêt amazonienne, l'exode rural s'est mal passé. La plupart de ses membres souffrent d'une extrême précarité et les enfants sont souvent réduits à mendier pour survivre. Certains adultes exploitent même la mendicité des enfants.

L'histoire derrière la photo

La journaliste de Misiones Online explique qu'elle est malheureusement habituée à voir ces enfants dans les rues en train de mendier de la nourriture. Elle a pris la photo alors qu'elle attendait à un feu rouge.

Son image a ensuite été partagée par un autre collègue qui a réuni un groupe d'amis pour emporter de l'eau en bouteille aux enfants du village. La fillette a été emmenée à l’hôpital et les journalistes espèrent maintenant que l'impact impressionnant de cette photo sur la scène internationale permettra de mettre un terme à ce problème.

Déjà lu?