La maltraitance se passe aussi dans l'autre sens: dans ce cirque russe, les lionnes sont obèses

Le Vladivostok Circus en Russie a un spectacle phare: un numéro avec des tigres et des lionnes qui se tiennent debout sur les deux pattes arrières et exécutent toutes sortes d'exercices. Le souci, c'est que les lionnes sont clairement en surpoids. Et c'est bien sûr une forme de maltraitance animale.

Les cirques mal entretenus où les animaux sont les uns sur les autres dans des cages trop petites, voire parfois battus, c'est déjà une chose. Mais ici, le problème qui se pose au Vladivostok Circus, dans le sud de la Russie à quelques kilomètres de la Corée du Nord, est tout autre. Le cirque d'État a récemment rouvert ses portes, après deux ans de gros travaux. Mais son premier spectacle est loin d'avoir ravi les 2.000 spectateurs présents.

Les lionnes vedettes sont clairement obèses, rapportent les médias russes tels que le Siberian Times. Ce qui présente un risque très important pour leur santé. Un expert interrogé par le journal russe pense même que les félins ont probablement été nourris avec de la malbouffe.

Parce qu'elles ont "donné naissance"

Ce que nie catégoriquement Vitaly Smolyanets, l'homme qui monte le spectacle avec les lionnes et qui est réputé être l'un des meilleurs dresseurs du pays. Il explique au Siberian Times que les lionnes sont en "excellente" santé. Leur surpoids provient, selon lui, du fait qu'elles sont "âgées" et qu'elles ont déjà "donné naissance". Il n'y a rien d'inquiétant à cela. "Chaque animal reçoit 6 kilos de viande par jour, ce qui est considéré comme un apport quotidien complet", se défend-t-il encore.

En attendant, Animal Rights a demandé une enquête auprès du bureau du procureur russe en charge de la santé des animaux sauvages en captivité.

Regarde cet extrait du spectacle: les lionnes sont clairement en surpoids

 

Déjà lu?