Choquant? Pas choquant? Un Pinocchio pendu dans un livre pour enfants fait débat sur les réseaux sociaux

L'image de la marionnette de Pinocchio pendue, au détour de la page d'un livre pour enfant... Choquant ou pas? C'est le débat qui agite des parents sur Facebook.

Après le scandale du livre zizis/zezettes et de la masturbation infantile dans des groupes de parents sur les réseaux sociaux, une nouvelle illustration postée dans un groupe Facebook de parents fait jaser. On y voit Pinocchio (encore en mode marionnette en bois) pendu à un arbre, tirant la tronche. Et pour cause!

Choquant? Pas choquant?

Le livre, fraichement paru aux Éditions Piccolia, propose entre autres "belles histoires" celle, bien connue, de Pinocchio.

Sous l'image de ce petit garçon pendu - certes en bois mais quand même - le texte explique que les brigands, ne pouvant détrousser la marionnette, décident de la pendre à une branche. Ok, c'est l'histoire (originale) de Pinocchio quoi.

N'empêche, si on sait tous que les contes de fées sont trash en réalité, on peut comprendre la stupeur de cette maman qui tombe là-dessus, au détour de l'histoire du soir racontée à son petit garçon. On pourrait comprendre qu'elle ait eu envie de sauter cette page.

Certaines mamans internautes sont choquées

Quand d'autres ne voient pas le problème

Fidèle à la version originelle de Pinocchio

Disney a, la plupart du temps édulcoré ou tout au moins adouci la version originale des contes de fées. Pinocchio n'échappe pas à la règle. Tu trouves déjà assez dur tout ce qui arrive à Geppetto et à son petit garçon en bois? Alors tu n'imagines même pas les péripéties atroces de la marionnette dans la version originale de Carlo Collodi.

En effet, dans son roman écrit en 1881, la marionnette de Pinocchio est littéralement torturée, physiquement et psychologiquement. Elle est détroussée, poignardée, frappée, privée de nourriture, fouettée et ses jambes sont brûlées... tout ça pour finir pendue, ce qui avait, déjà à l'époque, horrifié les petits lecteurs. Pinocchio devait mourir comme ça, mais devant le tollé, les éditeurs de Collodi l'obligèrent à le ressusciter.

Sympa la littérature jeunesse de l'époque!

Cela dit, comme l'expliquent certains internautes en réaction aux images postées par cette maman effarée, ce n'est pas tant l'histoire contée en 2017 dans cet ouvrage qui choque (on est loin de la version de Collodi), que l'illustration qui l'accompagne. Si les enfants peuvent (presque) tout comprendre quand on leur explique, il semble évident que ce dessin d'un petit garçon, même s'il est fait de bois, pendu, puisse faire sursauter le parent qui tombe dessus. Le poids des mots ok, mais le choc des photos...

On serait curieux de savoir ce qu'en penseraient les enfants eux-mêmes...

Déjà lu?