Voici la meilleure façon de manger des sushis, selon le chef japonais Nobu Matsuhisa 

Partir du poisson le plus léger jusqu'au plus gras, y aller mollo sur le wasabi, prendre une tranche de gingembre entre chaque bouchée... le chef japonais Nobu Matsuhisa a expliqué à Business Insider la meilleure façon de savourer des sushis.

Personne ne te reprochera de te jeter goulûment sur une platée de sushis. C'est tellement bon qu'il est difficile d'y résister. Mais sache qu'en suivant les conseils que le chef Nobu Matsuhisa a donné à Business Insider, ton plaisir n'en sera que redoublé et tes saveurs exaltées.

L'ordre de consommation

Sashimi, nigiri et enfin les rolls. En d'autres termes, d'abord les tranches de poissons seules, ensuite les sushis constitués d'une tranche de poisson posée sur une boule de riz et ensuite les rouleaux comme les makis ou les californias.

Au niveau des poissons, il faut également respecter un certain ordre: partir des plus light pour finir avec les poissons les plus gras. Soit débuter avec les poissons blancs comme le loup, le flétan, la daurade ou la sole pour ensuite passer au thon et finalement au saumon.

Si prendre des calories est un élément qui t'inquiètes, tu devrais d'ailleurs éviter de consommer trop de sushi au saumon.

Le wasabi

Un bon sushi n'a normalement pas besoin de wasabi supplémentaire. Dans les nigiri, il y a normalement déjà du wasabi entre le riz et le poisson. "Normalement, les gens mélangent le wasabi à la sauce soja", explique le chef. "Mais pour moi, il faut déposer le poisson dans la sauce et ajouter le wasabi sur le sushi" puis directement le placer dans sa bouche, explique le chef qui joint l'acte à la parole.

I faut savoir que, historiquement, le wasabi était utilisé comme condiment antibactérien sur les poissons dont la fraîcheur était un peu limite. Son goût et son odeur forte servaient principalement à cacher les défauts du poisson. Avec le temps, on est tous devenu fan de ce raifort qui picote les narines.

La sauce soja

Saisis le sushi avec tes baguettes, roule le sur le côté afin de positionner le poisson vers le bas et trempe délicatement le poisson dans la sauce. De préférence, juste la pointe du poisson.

Pour pleinement savourer ce plat, il faut éviter de tremper le riz dans la sauce soja ou dans le Tamari (sauce soja sans céréales dont le goût est plus puissant).

Le gingembre

L'usage du gingembre dans ce repas révèle la finesse et l'intelligence des cuisiniers japonais, usage qui s'est depuis répandu, banalisé mais dont l'utilisation première a parfois été oubliée. Le gingembre ne sert pas d'accompagnement ou de décoration: il sert à nettoyer la bouche pour lui enlever le goût du précédent sushi afin de mieux profiter du goût du sushi qui suit. L'idée est d'éviter d'avoir un pot-pourri de saveurs en bouche.

Nobu Matsuhisa

Né en 1949, ce chef japonais s'est fait connaitre pour son approche moderne de la cuisine japonaise et ses plats qui fusionnent la tradition nippone avec les saveurs de l'Amérique du Sud.

Nobu a ouvert une grosse vingtaine de restaurants dans le monde et a lancé le concept hôtelier Nobu Hospitality avec l'acteur Robert de Niro. Également auteur de plusieurs livres de recettes, sa connaissance de l'art de la table est immense.

Suivre les conseils de dégustation de Nobu Matsuhisa est clairement un moyen de maximiser son plaisir à table mais si tu es du genre à dévorer ton plateau de sushi sans cérémoniel devant ta télé, ça va aussi. L'important, c'est de te faire plaisir. Bon appétit.

Déjà lu?