Le ministre flamand Ben Weyts se fait taper sur les doigts dans une lettre de... Pamela Anderson

Petite surprise pour le ministre flamand Ben Weyts (N-VA): Pamela Anderson lui a envoyé une petite lettre pour lui donner la fessée. L'actrice américaine, impliquée dans la lutte contre la cruauté des animaux a voulu lui rappeler qu'il avait pris une décision concernant les élevages d'animaux à fourrure. C'est ce que rapporte la chaîne flamande VTM. 

"J'ai été ravie d'apprendre par mes amis de GAIA que vous vouliez encore cette année interdire les élevages à fourrure en Flandre. Je suis quand même inquiète, cas nous sommes déjà en décembre et il n'y a toujours pas de loi annoncée", voilà ce que Pamela a envie de dire au ministre Ben Weyts (N-VA) dans sa lettre publiée par VTM. Ben Weyts est en effet le ministre flamand du Bien-être animal.

L'actrice américaine voulait simplement rappeler au ministre qu'il fallait rapidement qu'il se mette à bosser sur la législation. "S'il vous plait, suivez votre engagement pour une interdiction légale et ne la retardez pas. Vous rejoindriez l'Autriche, la Croatie, les Pays-Bas, la Suisse, le Royaume-Uni mais aussi la Région de Bruxelles-Capitale et la Wallonie".

Fourrure de vison en Belgique

"En Belgique, seuls des visons sont élevés pour la fourrure. 160.000 visons sont chaque année maintenus enfermés dans des cages étriquées de 30x80x30 cm (la taille de quelques boîtes à chaussures).", peut-on lire sur le site de GAIA.

La Flandre posséderait, selon GAIA, encore 17 élevages actifs. En juin dernier, Ben Weyts avait annoncé en Commission environnement au Parlement flamand qu'un projet de loi interdisant ces élevages était à l'étude.

Voici la lettre en question publiée par VTM:

© Screenshot VTM

Déjà lu?