Stop à la cruauté animale: Michael Kors arrête l'usage de la fourrure pour 2018

Michael Kors, l'un des stylistes américain les plus en vogue dans le monde de la mode, vient de signer la fin définitive de la fourrure sur le podium, dès décembre 2018. Une réaction à point nommé quelques mois après avoir été malmené par les militants anti-fourrure à New-York. C'est GAIA qui se réjouit de cette décision!

C'est la bonne nouvelle mode de 2018! Michael Kors a enfin décidé d'abandonner la fourrure dans ses prochaines collections.

Spécialisé dans la mode de luxe, ce designer américain avait pourtant l'habitude de décliner la fourrure sous toutes ses coutures: en écharpe, aux cols des robes ou des pulls, en larges bandes sur certains manteaux, elle était omni-présente dans ses collections.

Mais désormais, ils sont nombreux à se rallier à la bonne cause en vue de protéger nos animaux, victimes de grandes cruautés.

D'autres stylistes l'ont déjà banni

Jimmy Choo fait également parti de ceux pour qui la tendance à la fourrure vient d'être reléguée au passé. Et tout ça grâce à un petit coup de pression de la part du collectif Fur Free Alliance, une coalition rassemblant 40 associations oeuvrant pour un monde sans fourrure d'animaux et représentée en Belgique par GAIA. Avec leur programme Commerce sans fourrure, ils tentent ensemble de convaincre les marques de bannir l'usage de la fourrure. C'est d'ailleurs ainsi que d'autres marques sont déjà passé de l'autre côté du miroir: Gucci, Armani, Yoox Net-a-Porter, Stella McCartney, Ralph Lauren, et bien d'autres encore.

Dans l'air du temps

Si il est vrai que de plus en plus de marques rejoignent le mouvement anti-fourrure, ce n'est pas étonnant. Au-delà du côté éthique, pour Jon Idol, le président-directeur général de la société Michael Kors, il s'agit de se calquer à l'air du temps: "Cette décision marque une nouvelle étape de notre histoire, alors que nous évoluons vers une utilisation de matériaux toujours plus innovants." Il ajoute d'ailleurs: "Les progrès techniques accomplis au niveau de la production nous permettent désormais de créer une esthétique du luxe, tout en alliant l’utilisation de fourrure non-animale."

On ne peut cependant pas s'empêcher de se dire que ce sont probablement les scandales des derniers mois qui ont probablement poussé la marque à lâcher les peaux d'animaux. Cela dit, ça reste un beau geste pour notre planète et nos animaux, alors well done!

Déjà lu?