"Prochainement, très prochainement": les villes de Berlin et New York sont dans le viseur de Daesh         

Les fêtes de Noël approchent. L'occasion pour l'organisation terroriste Etat islamique, ou ce qu'il en reste, de balancer sa propagande de haine. Les terroristes veulent profiter de nos festivités pour "brûler" et "tuer".

L'État islamique a beau connaître les pires difficultés en Syrie et en Irak, l'organisation terroriste n'a pas pour autant abandonné sa propagande. C'est même pire: l'EI veut montrer qu'il existe encore et compte sur ses disciples à travers la planète pour semer la terreur.

Et comme pour chaque période de Noël, l'EI relance la machine. Cette fois, c'est Berlin et New York qui sont visés à travers des affiches. "Berlin va brûler", "Nous nous verrons à Noël à New York très bientôt", certaines images et leurs propos font froid dans le dos.

Revanche

Dans un message parallèle, les terroristes assurent qu'ils poursuivront leur combat, "jusqu'à la dernière heure". "Nous vous brûlerons avec les flammes des guerres qui a commencé en Irak, au Yémen, en Libye, en Syrie et en Afghanistan".

Les images ont été publiées suite à la tentative d'attentat manquée près d'un arrêt de bus à New York. Le désir de Donald Trump de vouloir installer l'ambassade américain en Israël à Jérusalem, qu'il a reconnue comme capitale du pays, a également ravivé de vives tensions dans la région.

"Bientôt là pour vos vacances"

Déjà lu?