La décision de Trump sur la neutralité du net va clairement changer la vie de tous les Américains

L'administration Trump, entre autres choses, a décidé d'abolir la neutralité du net. Et cette décision va avoir de lourdes conséquences pour l'Américain moyen. Cela signifie notamment que les fournisseurs d'accès Internet auront beaucoup plus de contrôle sur le contenu des sites Web. 

Aux États-Unis, ça grogne, car les règles de neutralité du net, mises en place il y a deux ans à peine par Obama viennent d'être abolie par l'administration Trump. Mais c'est quoi en fait cette neutralité du net qui fait tant de bruit?

La neutralité du réseau signifie que les fournisseurs d'accès Internet doivent traiter tous les échanges de données de la même manière et qu'ils ne sont pas autorisés à faire la distinction entre différents utilisateurs ou sites Web.

Mais donc, la Federal Communications Commission (FCC) a annoncé cette semaine que ce principe prendrait fin. L'abolition de la neutralité du net est une victoire pour les grandes entreprises de télécommunications. Elles pourront maintenant demander plus d'argent à de sites Web qui génèrent beaucoup de trafic Internet (comme Netflix par exemple) ou refuser l'accès à certains sites. Cela pourrait donner aux fournisseurs beaucoup plus de contrôle sur le contenu des sites Web.

Un Internet plus cher et de la discrimination

Presque tout le monde convient que la mesure affectera principalement l'Américain moyen. Les petites entreprises en ligne estiment que cela nuit à l'innovation, car les entreprises de télécommunications pourraient les obliger à payer plus cher pour des connexions plus rapides.

Selon eux, seules les plus grandes entreprises pourraient supporter les coûts pour s'assurer que leurs sites bénéficient du traitement préférentiel.

En conséquence, les consommateurs devront probablement payer internet plus cher. Parce que les entreprises en ligne vont augmenter leurs coûts si elles veulent garantir des connexions rapides. On peut citer Netflix à titre d'exemple, une société qui dépend de connexions rapides pour ses vidéos en streaming sera forcément impactée.

Hier donc, la FCC a voté sur la nouvelle proposition. Le comité était composé de trois commissaires républicains et de deux démocrates, ce qui signifie que tout était joué à l'avance.

Avec cela Trump va directement contre l'industrie de la technologie dans son pays. Netflix, Twitter, Apple, Facebook et Google, entre autres, ont argumenté plus tôt cette année pour préserver les règles américaines de neutralité du net.

En Europe

Cette décision exclusivement américaine ne devrait avoir aucune conséquence directe sur l'Internet en Europe, en tout cas dans un futur proche. Car, en Europe, une telle décision administrative ne peut pas être prise aussi facilement. Le droit européen garantit ce principe de neutralité depuis 2016. Mais ce n'est pas pour autant qu'il ne pourrait pas être ébranlé un jour ou l'autre. Car plusieurs enjeux nous attendent avec le développement grandissant de l'internet. La puissance des compagnies télécoms et leur tendance à toujours vouloir plus de puissance, plus de services adaptés (et donc différents) à chaque personne, pourrait mettre en péril la neutralité du net par exemple. En gros, au plus les appareils que nous utilisons deviendront performants, plus ils deviendront intelligents, plus la question de la connexion à Internet fera surface. Et c'est à ce moment-là qu'on reparlera de la neutralité du net en Europe.

Déjà lu?