C'est unique au monde: en Finlande, les enfants passent en moyenne plus de temps avec leur papa

Pour la première fois, les enfants passent plus de temps avec leur papa qu'avec leur maman dans dans un pays. Ça se passe en Finlande et c'est tout sauf un hasard. Explications.

La Finlande est devenue la première nation où les pères passent plus de temps avec leur progéniture que les mères. Selon une étude de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), les pères de famille finlandais consacrent en moyenne huit minutes de plus par jour aux enfants que les mères.

Le "temps papa"

Cette avancée est due aux efforts réalisés pendant des décennies par la Finlande afin de promouvoir l’égalité hommes-femmes et le bien-être des enfants. Par ailleurs, les pères finlandais bénéficient d’une période de congés payés de neuf semaines après la naissance d’un enfant alors que les mères obtiennent un congé de quatre mois.

Le père ou la mère peut en outre prendre six mois de congé pour chaque enfant. Cependant, selon le gouvernement finlandais, seuls 20 % ont recours à cette allocation de congé parental. Dans ce sens, le gouvernement a lancé une campagne afin d’encourager un plus grand nombre de pères de famille à prendre ce qu’il nomme le "temps papa". Cette campagne a été organisée à l’aide d’un logo représentant un travailleur costaud de la construction qui pousse un enfant dans une brouette (image ci-contre).

"Être parent est votre travail le plus important"

"Cela jette les bases d’un lien à vie", explique le gouvernement finlandais. "Les carrières professionnelles sont longues, mais les congés parentaux sont relativement courts. Être parent est votre travail le plus important."

"Les parents et les employeurs ne reconnaissent pas toujours totalement que le congé parental de six mois peut être également utilisé par les pères. Pourtant, chaque employeur a l’obligation de promouvoir l’égalité de manière systématique. Il est temps de montrer aux générations futures que les papas prennent soin de leurs enfants et sont désireux et capables de le faire", a expliqué Annika Saarikko, ministre finlandaise responsable de l’égalité des sexes. "Tout le monde profite de la contribution à la garde d’un enfant: le père, la relation des parents et surtout l’enfant qui a droit au parent", ajoute-t-elle.

Troisième pays le plus égalitaire au monde

En Finlande, les garderies sont gratuites ou ont des coûts peu élevés. Par comparaison, c’est en Grande-Bretagne que l’on recense, en pourcentage du revenu des parents, les coûts de garde d’enfants les plus onéreux des pays de l’OCDE. Les mères finlandaises restent un peu plus de temps au domicile avec les enfants en âge préscolaire que leurs homologues de nombreux pays tels que la France, l’Allemagne et l’Italie. Par ailleurs, elles ont tendance à davantage retourner à un emploi à temps plein que dans la plupart des autres pays.

Cette année, le Global Gender Gap Report publié par le World Economic Forum place la Finlande troisième dans le classement des pays les plus égalitaires au monde. Ce pays est fier de son programme de boîtes en carton pour bébés, lancé il y a 80 ans. Ces caisses sont pourvues de vêtements, de draps et de jouets et servent également de lit pour le nouveau-né. La caisse contient aussi des peluches, un sac de couchage, des produits de soins, des langes et un petit matelas. Ce programme a permis à la Finlande d’enregistrer l’un des taux de mortalité infantile les plus faibles au monde.

Déjà lu?