C'est le chaos à Zaventem: Brussels Airport déconseille aux voyageurs de se rendre à l'aéroport à cause de la neige

Impossible de passer à côté ce lundi: la neige a encore fait des siennes dans un pays où le moindre flocon provoque un bazar pas possible. On a observé des perturbations monstres ce matin sur les routes mais c'est aussi la même chose sur les pistes de décollage. Brussels Airport vit actuellement au ralenti: des dizaines de vols sont supprimés ou retardés. Résultat: l'aéroport demande aux voyageurs de ne pas se déplacer jusque Zaventem. 

Si ce n'était pas encore sûr, on a eu la confirmation ce lundi: la neige et la Belgique, ça fait 5. Un fin manteau blanc s'est installé sur une bonne partie du pays et a provoqué, comme d'habitude, un bon gros bordel. 1.200 kilomètres de ralentissement, les tunnels bruxellois fermés, le réseau STIB à l'arrêt et...des dizaines de vols annulés ou retardés à Brussels Airport.

En effet, vers 12h45, 50 vols étaient annulés et 90 étaient retardés. D'autres vols ont dû être déroutés, c'est-à-dire qu'ils ont été renvoyés vers d'autres aéroports pour atterrir dans de meilleures conditions. Dans un communiqué, l'aéroport assure qu'elle était au courant des perturbations. Les procédures hivernales étaient lancées mais cela n'a pas empêché de provoquer des retards monstres et des annulations bien fâcheuses.

Ne venez pas

Vu toutes ces perturbations, l'aéroport a fait une annonce sur son compte Twitter. Elle a recommandé aux voyageurs "ne pas venir à l'aéroport jusqu'à nouvel ordre". La direction de Brussels Airport demandent aux voyageurs de se renseigner auprès de leur compagnie aériennes. Si leur vol est annulé, alors il vaut mieux ne pas venir jusque Zaventem, cela ne ferait qu'engorger le trafic déjà très lent depuis le début de la journée.

Selon l'agence Belge, tout est un soucis de visibilité. Les agents de l'aéroport se sont occupés du dégivrage des avions mais la visibilité n'était pas assez bonne pour faire décoller les engins. C'est dommage quand on sait que Zaventem est évidemment l'aéroport le plus emprunté en Belgique mais aussi l'une des principales plateformes du transport aérien en Europe avec notamment Londres, Paris et Francfort en Allemagne. À l'aéroport de Charleroi par contre, tout semble se dérouler dans l'ordre.

Pas d'atterrissage avant 18h

Vers 14h30, la piste de 1 de Brussels Airport a été déblayée permettant à quelques avions de décoller. Par contre, côté atterrissage, c'est loin d'être réglé. La porte-parole de l'aéroport a prévenu qu'aucun avion n'atterrira à Bruxelles avant 18h ce soir. Malgré la faible reprise du trafic aérien en partance de Bruxelles, les voyageurs sont toujours invités à se renseigner auprès de leur compagnie aérienne concernant l'état de leur vol.

Brussels Airlines annule tous ses vols vers l'Europe

Et maintenant, c'est au tour de Brussels Airlines de flipper devant la neige. La compagnie belge a décidé d'annuler tous ses vols en partance de Bruxelles vers l'Europe. "En raison des conditions météo hivernales à Brussels Airport, nous sommes forcés d’annuler une grande partie de nos vols, aujourd’hui 11 décembre" annonce la compagnie.

C'est une sorte de sacrifice puisqu'ainsi, Brussels Airlines privilégie ses vols intercontinentaux (8 vols ce lundi) à destination de l'Afrique, l'Inde et les USA. Ils privilégient aussi les passagers qui ont été déroutés vers Charleroi, Liège, Dusseldorf et Luxembourg. Des bus vont être mis à disposition des passagers pour venir jusque Bruxelles.

Quand on voit l'état des pistes, on comprend mieux

Déjà lu?