Marine Le Pen, persona non grata à l'hommage pour Johnny: la famille ne veut pas la voir

La présidente du Front national, Marine Le Pen, n'est pas la bienvenue à la cérémonie d'hommage qui se déroule ce samedi pour Johnny Hallyday. La famille du chanteur ne souhaite pas la voir selon le Parisien.

Marine Le Pen avait annoncé ce 8 décembre vouloir participer à l'hommage qui se déroule ce samedi pour dire un dernier au revoir à Johnny Hallyday. Mais il semble que la famille du chanteur ne l'entende pas de cette oreille selon le Parisien. La politicienne est révoltée. Elle a d'ailleurs réagi dans le journal en se demandant si cette interdiction valait également pour ses militants: "Est-ce que cela s’adresse également à mes électeurs ? Car ils sont nombreux à faire partie du public qui a soutenu Hallyday tout le long de sa carrière". Pourtant, une source provenant du Front national à assuré au Huffington Post que Marine Le Pen avait bien reçu une invitation.

Une grande fan

Le Pen regardera quand même l'hommage à la télévision a-t-elle expliqué au Parisien car elle a été "bercée par ses chansons". "Il a été un chanteur du peuple et adulé par le peuple. Il touchait tous les âges et toutes les classes sociales. C’est incontestablement un monument qui s’en va. Il y aura un avant et un après Johnny".

Plusieurs membres du FN se sont indignés de ce refus. Louis Aliot, le compagnon de Marine Le Pen et vice-président du parti, a tenu a rappeler que Johnny avait donné un concert à Fréjus en juin 2016 alors que la ville est dirigée par un membre du FN, David Rachline.

Déjà lu?