Sorry les vapoteurs: la cigarette électronique est aussi interdite en voiture avec des enfants en Wallonie

En plus de la cigarette classique, la cigarette électronique sera, elle aussi, interdite au volant en présence d'enfants. Et ce, à partir de 2018. C'est ce que veut le nouveau plan du ministre wallon de l'Environnement Carlo Di Antonio (cdH), approuvé ce jeudi par l'ensemble du gouvernement. Le montant de l'ardoise ne manquera pas de faire grincer les dents des vapoteurs.

On te l'annonçait déjà fin novembre, le ministre wallon de l'Environnement Carlo Di Antonio (cdH) a pris la décision d'interdire la cigarette au volant, dès 2018 en Wallonie, quand il y a des enfants dans la voiture. Répondant ainsi à une mise en garde de cent médecins sur la pollution de l'air en Belgique. Mais si l'on pensait jusqu'ici que seule la cigarette était concernée, c'était aller un peu trop vite en besogne.

En effet, après avoir été interrogé à ce sujet par La Libre, Carlo Di Antonio a clairement laissé entendre que la cigarette électronique entrait, elle aussi, dans son plan. "Le texte dit qu’il sera interdit de fumer", a de nouveau souligné au journal le ministre wallon. Or, en Wallonie, la législation qui entoure la vapoteuse reste floue, ce sera donc très probablement les textes fédéraux - qui eux l'assimilent aux autres produits du tabac - qui s'appliquera.

150 euros

Le ministre n'avait visiblement pas prévu ce cas de figure et a paru un peu décontenancé face à la question. Il a même dû se tourner vers son cabinet avant d'y répondre, toujours selon La Libre. Car il n'est toujours pas clair pour les experts de la santé si, oui ou non, la cigarette électronique est nocive pour les poumons des vapoteurs et des personnes qui l'entourent. La Fondation contre le Cancer la conseillait même aux fumeurs qui souhaitent arrêter la clope, dans un avis rendu fin 2016. Elle préconise seulement d'être vigilant sur les liquides de recharge, qui peuvent être toxiques.

Concrètement, si tu tires sur ta vapoteuse en voiture avec des enfants, c'est donc aussi considéré comme une infraction environnementale. Au même titre que la cigarette, tu devras débourser 150 euros d'amende, si tu te fais prendre en flagrant délit l'année prochaine.

Wallonie sans diesel en 2030

Dans le même décret, l'ensemble du gouvernement wallon a aussi approuvé ce jeudi une mesure visant à obliger les conducteurs à couper leur moteur lorsqu'ils sont à l’arrêt. Par exemple, lorsque tu déposes quelqu'un à la gare, ou ton enfant à l'école, tu seras obligé de couper ton moteur, sous peine d'être aussi sanctionné.

Le texte prévoit également l'interdiction progressive des véhicules diesel en Wallonie. À partir de 2023, les véhicules les plus polluants (sans norme Euro ou Euro 1) seront interdits à la circulation. Et puis, petit à petit, la plupart des véhicules diesel seront bannis, pour arriver à l'objectif final d'une Wallonie sans diesel à partir de 2030.

Enfin, comme à Bruxelles, les communes pourront, dès l'année prochaine, mettre en place des zones de basses émissions dans lesquelles tu auras besoin d'une vignette pour circuler.

Déjà lu?