"Le jeu du piment": le nouveau jeu à la con pour ados qui pourrait débarquer chez nous

Le "jeu du piment" est au devant de l'actu en France. Depuis trois semaines, la gendarmerie française a mis en garde les écoles du nord chez nos voisins. En Belgique? Aucune mesure spécifique. Même si du côté de la ministre de l'Enseignement Marie-Martine Schyns on rappelle l'existence de nombreuses initiatives visant à interdire ce genre de jeux débiles.

C'est quoi le jeu du piment au juste? C'est simple: tu te ramènes à l'école avec des piments, pour les ouvrir et les projeter dans les yeux ou la bouche de tes camarades. Super fun.

La pratique a récemment été découverte dans les écoles du nord le France, à tel point que la gendarmerie du Pas-De-Calais a lancé une alerte. Le "jeu du piment" a déjà fait "plusieurs victimes, gravement brulées".

"Approche globale"

Contacté par la Dernière Heure, le porte-parole de Marie-Martine Schyns, la ministre francophone de l'Enseignement, a déclaré qu'il n'existait pas de mesure spécifique contre le jeu du piment. Il prévient toutefois que de nombreuses initiatives ont déjà été prises pour lutter contre les jeux dangereux et le harcèlement à l'école.

En effet, le "jeu du piment" n'est pas sans rappeler le "défi de la baleine bleue", le "jeu du foulard", le "Hot Water Challenge" ou encore le "Bleach Challenge". Mais comme ce genre de jeux évoluent sans cesse, la ministre privilégie une "approche globale" qui fait participer les parents, les médiateurs et qui donne la parole aux jeunes. Mais si le phénomène venait à prendre de l'ampleur, il fera alors l'objet d'une mesure spécifique.

Déjà lu?